ActuNautique.com

6e Calanques Classique - Jour de Fête et Sonda remettent le couvert

6e Calanques Classique - Jour de Fête et Sonda remettent le couvert
6e Calanques Classique - Jour de Fête et Sonda remettent le couvert
En ce dimanche-soir, à l’heure de la remise des récompenses, on prend les mêmes... et on recommence !!

 

Force est de constater qu’avec un nombre record de participants, 31 partants pour 34 bateaux engagés, l’événement organisé par la Société Nautique de Marseille a trouvé sa place dans le calendrier des régates de voiliers de tradition.

A l'issue de 3 jours de régates courues sous un temps exceptionnel, Jour de Fête et Sonda ont tiré les marrons du feu, comme l’an passé, tandis que Windrush remporte la timbale en Classique Marconi.

Jour 1 : La flotte est divisée en trois groupes pour séparer les bateaux, et éviter les éventuels incidents. Un vent bizarre, oscillant du sud-est allant de quatre à douze nœud permet néanmoins aux bateaux de s’élancer sur le coup de midi. C’est Windhover qui fait parler de lui en premier, en arrivant en tête à la bouée de dégagement. Pendant ce temps-là, certainement trop concentrés sur leur bateau, pour leur première grande régate, Marc et Edith Frilet n’entendent pas le départ… “Même si on est mauvais, on s’est bien amusé, sourit Edith. Le classement est anecdotique avec notre rating tellement élevé.“ En 3h49 de traversée, Jour de Fête ne plaisante pas et prend les devants à La Ciotat, avec à son bord un certain Bruno Troublé. Bord à bord avec Manitou, les deux bateaux font le spectacle. Les Américains annoncent la revanche pour le DAY 2 !

Jour 2 : Le public se masse, nombreux, devant l’embarcadère des amis des calanques, pour aller suivre le spectacle, commenté par un spécialiste. Le soleil est à son zénith et les conditions de navigations sont un régal pour les marins, avec dix/douze nœuds de vent d’ouest et surtout un gros mistral prévu… heureusement évité. Entre trois bouées, ces monuments de la voile classique régalent les yeux du public. On peut admirer Mrs Fips, puissant, qui vole sur l’eau, mais qui est hors classement. Construit à l’unité par Gilles Vaton, le bateau skippé par Joël Laid n’a que 14 ans “et sera certainement considéré comme un classique dans vingt ou trente ans“, précise-t-il. Ce bateau “pratiquement tout en bois“ ne vole pas la vedette à Manitou (ils avaient prévenu !), Windrush de Jean Magnan et Sonda (encore et toujours avec une certaine Florence Arthaud) qui remportent la manche du jour. Comme le yachting de tradition est un milieu qui cultive des règles de savoir-vivre, le nouveau propriétaire de Trumpeter, a invité, en ce samedi, l’ancien propriétaire du bateau, à savourer une sortie sur le Côtre Marconi qui fête ses 50 ans en 2014.

Jour 3 : Dame météo inquiète son monde depuis des jours sur cette journée du dimanche. Finalement, le départ est donné avec 7/8 nœuds de sud-est, qui monteront petit à petit pour une arrivée sur le coup des 14h30. “On a préféré arrêter à Maïre“, explique Philippe Faure, président du Comité de Course, “de peur qu’il manque de vent.“ L’ensemble de la flotte a été envoyée sur un même départ, en vue d’une arrivée un peu groupée… Jour de fête finit en beauté avec une deuxième victoire pour un petit chelem. Au passage, le prix du fair-play à Mister Fips qui s’est écarté pour laisser Jour de Fête franchir la dernière ligne d’arrivée en tête. Rainbow III grille la politesse à Sonda, mais ne parvient à accrocher que la deuxième place du général derrière le bateau d’Eric Leprince. Enfin Palynodie II finit le week-end en beauté, après deux premières journées délicates. C’est la première victoire du bateau de Patrick Teyssier… depuis qu’il vient de rejoindre le Pôle de tradition de la Société Nautique, il y a tout juste une semaine. Au final, Jour de Fête, Sonda et Windrush sont les grands vainqueurs de cette 6e Calanques Classique, pendant qu’Alcyon 1871, bien loin dans les classements, offre un spectacle unique. Quant aux Américains de Manitou, il n’ont pas pu faire la belle tant attendu. Contraints de reprendre la mer…

=> Autres articles sur la Société Nautique de Marseille SNM

Raymond Lamberti, président de La Nautique dresse pour ActuNautique, le bilan de cette 6e édition de la Calanques Classique : “Avec 34 inscrits, 31 partants et 150 participants, c’est la première fois que la Calanques Classique accueille autant d’unités et rencontrent autant d’engouement auprès du public présent sur les quais. Nous avons eu trois belles journées de navigation, avec du soleil et du vent. La 6e Calanques Classique, organisée par la Société Nautique de Marseille, a bénéficié d’un accueil exceptionnel à La Ciotat, grâce au dévouement de Philippe Kitanidès et Florence Hegessipe, ainsi que la participation de la SEMIDEP qui nous a permis d’utiliser les quais pour les bateaux et le plaisir des yeux du public. Les soirées ont été appréciées des coureurs, et j’en veux pour preuve, l’équipage américain de Manitou, enchanté, qui nous a promis de revenir en 2015. Ils apprécient l’accueil, l’ambiance et le plan de navigation. Nous sommes très heureux de cette explosion du nombre de participants, car nous n’avions jamais eu plus de 25 unités. Nous allons essayer de pérenniser la Calanques Classique, en essayant au mieux de l’adapter aux besoins et aux souhaits des coureurs.“

Classement général final après trois courses - Calanques Classique 2014
34 inscrits – 31 partants, 29 classés, un bateau non classé)

Epoque Marconi 1
1/ Sonda (Pascal Borel)
2/ Rainbow (Jean-Pierre Coulet)
3/ Windhover (Olivier Poullain)
4/ Lak (Carsten Gerlach)
5/ Thistle (Yves Suignard)
6/ Briseis (Benoit Girerd)
7/ Jabadao (Arnaud Sustrac)
8/ Le Lézard (Jose Cano)
9/ La Railleuse (Emmanuel Prophette)
10/ Squall (Dominique Amiel)
11/ Ran II (Gregory Ryan)

Epoque Marconi 2
1/ Jour de Fête (Elise Garcin)
2/ Irene VIII (Thomas Roche)
3/ Nagaïna (Frédéric Berthoz)
4/ Manitou (Alex Tilleray)
5/ Lys (Philippe Monnet)
6/ Ellen (Marc Avazeri)
7/ Nan of Fife (Philippe Menhinick)
8/ Léopard Normand (Michel Peyrol)
9/ Denebola (Bernard Tarres)
10/ Alcyon 1871 (Marc Frilet)
11/ Hallowe’en (Dan O’Connor)

Classique Marconi
1/ Windrush (Jean Magnan)
2/ Aigue Blu (Fabrice Garau)
3/ Glen Mael (Jean-Philippe Gervais)
4/ Kertios 3 (Franck Bourriot)
5/ Palynodie II (Patrick Teissier)
6/ Ratafia (Carl Olivier)
7/ Trumpeter (Pierre Bertrand)

photo - Pierik Jeannoutot 

Partager cet article

Commenter cet article