ActuNautique.com

IMS Shipyard ouvre un second chantier de réparation de yachts à Saint Mandrier (83)

Chantier de refit IMS 700 Shipyard, à Saint Mandrier (83)

Chantier de refit IMS 700 Shipyard, à Saint Mandrier (83)

Avec près de 130 000m2, le chantier, filiale du groupe Couach, devient le plus grand chantier de refit de l'arc méditerranéen. 



Spécialisé dans le refit et la maintenance de grands yachts depuis près de 25 ans, IMS-Shipyard, une filiale du constructeur bordelais Couach, accroît son offre de services et multiplie sa capacité d’accueil par cinq : le chantier ouvrira en effet, fin 2014, au cœur de la baie de Toulon, sur le site de l'ancienne base aéronavale de St Mandrier, 80 places supplémentaires pour accueillir sur ses deux sites, IMS 300 et IMS 700, jusqu’à 100 yachts de 20 à 80 mètres. 

Les travaux d'implantation ont commencé : le projet d’extension du chantier IMS sur l’ancienne base aéronavale de St- Mandrier, en baie de Toulon, est ainsi une réalité bien tangible.

Les infrastructures dédiées à la réparation et à la maintenance de grands yachts ouvriront leurs portes à la fin de cette année sur un site aussi beau qu’impressionnant. Le site offrira tout ce dont peuvent rêver propriétaires et capitaines de grands yachts.

Vu de l’ancienne tour de contrôle, qui sera transformée en bureau VIP pour accueillir clients et personnalités, le site en impose : la magnifique baie de Toulon à l’horizon, un plan d’eau gigantesque dont 50 000 m2 sont attribués à IMS sous forme d’amodiation pour trente ans, tout comme le terre-plein de 60 000 m2 (soit cinq fois la superficie dont disposait IMS jusqu’à présent), et surtout, quatre immenses hangars disposant d’une hauteur de 15 m en capacité d’abriter des yachts... jusqu’à 50 m de long !!

Avec la mise en service du site IMS 700, IMS Shipyard, acteur reconnu dans le secteur du refit de depuis 25 ans, devient ainsi le plus grand chantier de réparation de yachts sur l’arc méditerranéen avec une surface totale de 130 000 m2 et la possibilité d’accueillir simultanément jusqu’à 100 yachts de 20 à 80 mètres pour une offre de services extrêmement complète.

C’est la signature d’une convention d’occupation temporaire d’une durée de 30 ans entre la Marine Nationale Française, la communauté d’agglomération de Toulon (TPM) et la société YSEC, représentant la Holding Nepteam, propriétaire d’IMS Shipyard, qui a permis de donner le feu vert définitif au lancement des travaux.

Ces derniers ont d’ailleurs déjà commencé par la préparation du terre-plein avec le rabotage des enrobés. Cette phase sera suivie par la préparation de la plate-forme (concassage et traitement des sols). Les travaux se poursuivront tout au long de l’été et de l’automne avec un enchainement de phases concernant la zone maritime (construction d’une darse halage, d’un brise-clapot et d’un ponton flottant) ; les bâtiments qui accueilleront équipes internes et équipages des navires (dont 500 m2 de CREW QUARTER dédié spécifiquement aux équipages) et la réhabilitation des hangars qui, durant une grande partie du XXème siècle ont hébergé avions et hélicoptères de la Marine Nationale.

Partager cet article

Commenter cet article