ActuNautique.com

Le Conquet (29) - un chalutier s'échoue en secourant un voilier

Le Conquet (29) - un chalutier s'échoue en secourant un voilier
Le Conquet (29) - un chalutier s'échoue en secourant un voilier
Le Conquet (29) - un chalutier s'échoue en secourant un voilier
On n'est pas passé loin du drame hier après-midi, au large du Conquet.

 

Une fortune de mer qui s'est déroulée en deux étapes, et qui a commencé dans l'après-midi, quand le Cross de Corsen a commencé par coordonner une opération d’assistance à un voilier par un bâtiment de pêche.

Le Nénette, un voilier de 13 mètres avec deux plaisanciers à bord a connu dans la matinée des problèmes de barre alors qu’il naviguait à 80 nautiques (environ 150 km) dans l’ouest de Brest.

En dépit des efforts de l’équipage, la barre ne peut être réparée avec les moyens du bord, les poussant, vers 15h00, à demander assistance.

Un chalutier qui croisait dans les parages, le Celacante, de l'armement Porcher, à Saint Brieux, armé par six hommes d’équipage, a aussitôt répondu à l’appel radio du Cross et a pris en remorque le voilier vers 16h00. Le convoi a alors entamé un transit de plusieurs heures à destination du Conquet.

Las, à 22h45, alors que le convoi naviguait à proximité des Pierres Noires, la remorque a brutalement cassé. Les deux bateaux se trouvaient à moins de deux nautiques des rochers !! Le Celacante a tenté de repasser une remorque mais cette dernière s'est prise dans son hélice et les tentatives de l'équipage de se dégager sont restées vaines.

Devant la tournure prise par les événements, le Cross a alerté la station SNSM du Conquet et déclenché la vedette SNS 151 La Louve pour porter assistance à 23h17.

A 23h26, incapable de gouverner, le Celacante a annoncé s'être échoué, son équipage devant évacuer le navire en radeau de survie, alors que le voilier à la dérive avec les deux plaisanciers à bord, restait en contact radio avec le Cross, qui a dérouté de sa mission un hélicoptère Lynx de la base d’aéronautique navale de Lanvéoc alors activité en baie de Douarnenez. L’hélicoptère a fait une brêve escale pour embarquer un plongeur sur la base avant de redécoller à 23h45.

Le Cross a également déclenché l’hélicoptère Caïman de la base d’aéronautique navale de Lanvéoc avec une équipe médicale du service de santé à son bord ainsi que la vedette SNSM SNS 065 Jean Cam de la station de Molène. L’hélicoptère Lynx a commencé à hélitreuiller les naufragés à 00h05 alors que la SNS 151 la Louve se dirigeait sur zone. L’hélicoptère a treuillé les quatre premiers naufragés pour les déposer à terre à la Pointe Saint Mathieu où ils ont été pris en charge par des VSAV pompiers vers 00h45. Les deux autres pêcheurs ont récupérés été par la SNS 151 La Louve qui a mis le cap sur le Conquet où les attendaient également un accueil médicalisé.

Dans le même temps, les deux plaisanciers sont parvenus à mouiller l’ancre de leur voilier afin de stopper sa dérive. La SNS 065 Jean Cam les a rejoint à 00h36. Elle a récupèré les deux équipiers à son bord et a pris le voilier en remorque. Le convoi a ensuite mis le cap sur le Conquet pour un accueil médicalisé à quai. Aucun des marins n’est blessé.

L’hélicoptère Caïman s'est rendu sur zone pour évaluer les dégats du Celacante. Le bateau échoué est couché sur le flanc tribord avec ses feux de navigation encore en fonction, à cent mètres des Pierres Noires. Le bâtiment Thétis de la Marine nationale, alors en mission à proximité, a été maintenu sur zone pour surveillance jusqu’au lever de soleil.

Construit en 2008 à la Socarenam, le Celacanthe est un chalutier acier à chalut de fond à panneaux de l'armement Porcher, basé à Saint Brieuc.

=> autres articles sur le SNSM

Le Celacanthe échoué au large du Conquet - Photo SNSM Station du Conquet - Le Thetis, intervenu lors de l'échouement du Celacanthe, au large du Conquet - photo Marine Nationale

 

Partager cet article

Commenter cet article