ActuNautique.com

Philip Plisson, photographe de la mer, devant la justice pour viol

Philip Plisson devant la cour d'assises, pour viol

Philip Plisson devant la cour d'assises, pour viol

Le procès du célèbre photographe de la mer vient de s'ouvrir à Vannes. Il est accusé de viol et d'attouchement sur mineure, en l'occurrence... sa nièce !

 

Le procés qui s'ouvre aujourd'hui à la Cour d'Assises du Morbihan n'est pas un procès ordinaire, puisque est jugée une icône de la photographie maritime : Pilip Plisson.

Internationalement connu pour ses photographies du littoral et des tempêtes, Philip Plisson, 67 ans, est accusé d'avoir imposé des relations sexuelles à sa nièce, Dorothée, ce qu'il nie.

C'est en 2007 que cette dernière l'a accusé de viols, pour des faits ayant débuté en 1996, alors qu'elle n'avait que 15 ans... Dorothée a donné de nombreux détails aux enquêteurs et expliqué comment son oncle avait pris une totale emprise sur elle, par son aura, ses belles paroles et ses cadeaux, afin de lui imposer des relations sexuelles non consenties.

D'une grande beauté et un peu candide à l'époque, la jeune fille aurait été subjuguée par un prédateur d'autant plus redoutable qu'il était déjà célèbre et admiré de tous, un homme décrit par sa nièce comme dominateur, mégalomane et égocentrique. Après les faits, la jeune fille se serait tue de honte et devant la peur de provoquer un désastre familial.

Au terme de l'instruction, le juge a retenu contre Philip Plisson outre le crime de viol, la reconnaissance dépourvue d'équivoque d'actes d'attouchements sexuels. Si le second est prescrit, le premier ne l'est pas, et c'est pour ce crime que Philip Plisson comparait aux Assises.

Après avoir reconnu dans un premier temps des relations sexuelles complètes consenties avec sa niève, ayant succombé à sa grande beauté, Philip Plisson s'est pas la suite rétracté, affirmant ne pas avoir relu sa déposition...

Philip Plisson a par ailleurs affirmé que Dorothée était instrumentalisée par sa mère et belle soeur.

A Vannes, les jurés populaire devront dire si Philip Plisson est une victime ou au contraire, un redoutable prédateur sexuel. 

En faisant fi de la célébrité et du talent de l'accusé.

Il est à noter que la semaine dernière, l'accusé a essayé de bénéficier d'un report de son procès, sans succès...

Partager cet article

Commenter cet article