ActuNautique.com

La Commission Européenne dit oui à l'alliance P3 entre CMA-CGM, Maersk et MSC

Il semble fini le temps où l'Europe faisait capoter à l'envi, l'émergence de champions continentaux, à l'image de son véto au rapprochement entre Schneider et Legrand.

C'est dans tous les cas un signal très fort que viennent de donner les services de la concurrence aux trois armateurs européens CMA-CGM, Maersk et MSC, en ne s'opposant pas à leur projet d'alliance sur certaines routes maritimes.

Cet accord intervient juste après un avis favorable décerné par les autorités américaines de la concurrence sur ce dossier.

Rappelons que le 18 juin 2013, les armateurs CMA CGM, Maersk Line et MSC Mediterranean Shipping Company avaient annoncé leur intention de constituer une alliance opérationnelle de long terme concernant les liaisons Est-Ouest, baptisée Réseau P3 (P3).

Cette alliance avait pour but d'améliorer la qualité et l’offre des services proposés à travers des liaisons plus fréquentes et plus fiables.

L’Alliance P3 permettrait notamment :

  • Une plus grande efficacité opérationnelle grâce à une meilleure productivité des ports, l'optimisation du réseau et la consolidation de fret
  • Davantage de traversées que chaque armateur n’en propose à titre individuel
  • Une flexibilité accrue qui permet d'augmenter ou de déplacer la capacité afin de répondre aux changements soudains de la demande court terme de ses clients
  • Des économies de coûts et des bénéfices environnementaux

Le Réseau P3 devrait avoir une capacité de transport instantanée de 2,6 millions EVP (avec 255 navires au départ sur 29 lignes maritimes) sur trois routes commerciales : Asie – Europe, Transpacifique et Transatlantique.

Le réseau P3 se présente comme une alliance opérationnelle et non commerciale.

Si les navires du Réseau P3 seront gérés indépendamment les uns des autres par un centre d’exploitation conjoint, les trois compagnies conserveront leurs propres fonctions de ventes, de marketing et de services clients.

L'Europe dit oui à l'alliance P3

L'Europe dit oui à l'alliance P3

Partager cet article

Commenter cet article