ActuNautique.com

La Scapêche reprend la moitié des navires de l'armement Dhellemmes

Après des mois de négociation, la filiale pêche d'Intermarché, reprend 4 navires de Dhellemes.

Après des mois d'approche et des semaines de discussion, la Scapêche et Dhellemmes ont signé un accord par lequel la filiale pêche d'Intermarché reprend 4 des 9 navires de Dhellemmes, les Roselend, Corail, Iroise et Saint-Gothard et leurs équipages.

Ces 4 navires sous pavillon néerlandais, Dhellemmes, basé à Concarneau, appartient à la société Cornelis Vrolijk (IJmuiden - Pays-Bas), repasseront donc sous pavillon français, sous environ 3 semaines.

Ils seront désormais utilisés en  Mer Celtique, en Ouest Irlande et en Ouest Ecosse. A terme, deux des quatres navires devraient rejoindre Lorient, siège historique de la Scapêche.

Fort de ses 9 navires, Dhellemmes débarquait jusqu'à présent 9000 tonnes de poisson frais à Concarneau, soit un tiers des apports de sa criée. La Scapêche en débarque quant à elle 13800 tonnes à Lorient, forte de ses 17 navires et 220 salariés, pour un chiffre d'affaires de 43 millions d'euros.

Le groupe Cornelis Vrolijk, propriétaire majoritaire de l’armement Dhellemmes, est un acteur important de la pêche en Europe notamment dans les petits pélagiques aux Pays-Bas, mais aussi en France au travers de sa filiale France Pélagique SAS. La cession de 4 de ses 9 navires à la Scapêche matérialise le choix de l'armement de se positionner sur de nouveaux projets en phase avec sa stratégie, comme le précise Antoine Dhellemmes, sur ActuNautique.com : " La cession de ces quatre chalutiers s’inscrit dans une logique économique et sociale. Ils prendront toute leur place dans la flotte et la stratégie de la Scapêche et renforceront le secteur de la pêche en Bretagne. Par dessus tout, nous sommes parvenus à un accord qui préserve l’emploi des marins-pêcheurs. Cela a énormément compté dans notre choix". 

Dominique Perier, président de la Scapêche déclare quant à lui : "L'acquisition de ces quatre chalutiers représente pour notre armement une opportunité d'élargir notre offre produits et de trouver de nouvelles capacités pour notre activité".

=> autres articles sur la Scapêche

La Scapêche reprend la moitié des navires de l'armement Dhellemmes

Partager cet article

Commenter cet article

Pat 26/06/2014 09:23

Bonjour; Ouaih...Ils ont tellement penché sur la logique économique et sociale, qu'ils en ont oublié de faire des des fiches de paye à leurs marins... Trop fort !!!