ActuNautique.com

Le sauvetage en mer, nouvelle compétence des Régions ?

C'est le souhait du président des sauveteurs en mer SNSM, qui s'explique en exclusivité, sur ActuNautique.com.

 

Xavier de la Gorce président de la SNSM, nous a accordé une interview exclusive, dans laquelle il exprime la nécessité d'attribuer la compétence Sauvetage en Mer aux Régions, dans le cadre de la fin de la clause de compétence générale des collectivités territoriales. Explication :

 

Xavier de la Gorce, l'effervescence actuelle sur l'avenir des collectivités territoriales vous a conduit a défendre l'attribution de la compétence "sauvetage en mer" aux régions. Pourquoi une telle prise de position ?

Xavier de la Gorce - La suppression de cette clause, nécessite de déterminer le niveau territorial le mieux à même de prendre en charge la compétence "sauvetage en mer". A l'avenir, les communes devraient être les seules à conserver la compétence générale : elles pourront donc continuer, comme actuellement, à participer à une partie des besoins de financement de leurs stations. Qui ensuite, des départements ou des régions, seraient les mieux à même de prendre en charge cette compétence ? Il me semble que les Régions sont l'échelon territorial le plus adéquat, car elles gèrent avant tout des budgets d'investissement et de formation, qui correspondent pleinement aux besoins des Sauveteurs en Mer SNSM.

Mais quid des régions qui n'ont pas de domaine maritime ? Devraient-elles également participer à l'effort de financement du sauvetage en mer ?

Xavier de la Gorce - Evidemment !! Il paraît tout à fait nomal de solliciter l'ensemble des régions de France pour ce financement, dont les ressortissants "continentaux", fréquentent aussi le littoral ou la mer !! La population de certaines régions ou départements côtiers double ou triple en été ou pendant les vacances, le nombre d'interventions explose : le sauvetage en mer nécessite une véritable solidarité nationale au niveau de son financement !

En terme d'investissement, on comprend facilement l'adéquation entre les régions et le sauvetage en mer. Mais en terme de formation ? Pourriez vous nous détailler les besoins de la SNSM dans ce domaine ?

Xavier de la Gorce - La SNSM a un volet formation très important, tant pour ses personnels navigants que pour les nageurs-sauveteurs qui sont sur les plages. Notre activité de formation est donc très importante, quotidienne. Les Régions sont en charge de la formation professionnelle. Nos 32 centres de formation de nageurs-sauveteurs sont répartis sur l'ensemble du territoire national. Dans l'esprit d'élus régionaux, dès lors que l'on parle de formation, il y a une légitimité à ce que la région intervienne ! Nous agissons de notre côté au quotidien dans ce domaine, tant dans la formation professionnelle que dans la formation qualifiante !! Il n'y a donc aucune question à ce poser à ce niveau !

Quelle est le feuille de route de la SNSM dans le domaine de l'attribution de cette clause de compétence sauvetage en mer aux régions ?

Xavier de la Gorce - Nous avons finalisé notre argumentaire, le testons auprès de l'administration et de quelques parlementaires connaissant bien cette problématique? Nous officialiserons ensuite cette démarche auprès des pouvoirs publics et saisirons l'ensemble des parlementaire, et notamment les parlementaires du littoral ! Je crois qu'il y a un très bon exemple de cette compétence au niveau des régions, c'est l'exemple de la Région Bretagne. Aujourd'hui, nous avons entre le président de la Région Bretagne et le président de la SNSM, une convention au terme de laquelle, la région s'engage à participer aux investissements de la SNSM et à la formation de nos personnels ! Et cela fonctionne très bien !

=> autres articles sur la SNSM

Xavier de la Gorce, président de la SNSM

Xavier de la Gorce, président de la SNSM

Partager cet article

Commenter cet article

francis 18/06/2014 20:19

Cette personne veut profiter de cette cacophonique pour imposer une main mise sur la surveillance des plages. Monsieur je fais de la surveillance plages depuis 6 ans et je n appartiens pas à la snsm. Quand je vois comment sont exploités les jeunes sauveteurs saisonniers au sein de votre organisme. Interrogez vous pourquoi beaucoup de secteurs de surveillance de plage vous echappes...

kus 19/06/2014 10:55

Bonjour Francis,
Vous cofondez les sujets,
Et si votre expérience est sans doute intéressante, la main mise dont vous parlez est une vieille rengaine qui ne trouve aucun fondement dans la pratique de cette association.
Au demeurant chaque organisme (SDIS, CRS, FFSS, SNSM...) recherche le plus de débouché pour les sauveteurs qu'ils forment ou emplois