ActuNautique.com

Un patrouilleur de la Marine Nationale au secours d'un plaisancier en Baie de Seine

un petit catamaran de plaisance secouru par le patrouilleur de service public Flamant P676.

Lundi 23 juin 2014, le PSP Flamant alors en mission Vigimer en Baie de Seine, a été contacté par le Cross de Jobourg afin de porter assistance à un plaisancier en difficulté au large d'Arromanches les Bains.

L'entre-Deux, un petit catamaran à moteur se trouvait alors bloqué par son ancre, qui avait croché le fond. 

L'équipage du patrouilleur a mis à l'eau un semi-rigide notamment armé par des plongeurs qui ont permis de dégager l'ancre coincée.

Le Flamant est le premier bâtiment d'une série de patrouilleurs spécialement dédiés à l'action de l'État en mer (les OPV 54). Il a été mis sur cale à Cherbourg au chantier des Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) le 16 mars 1994 pour une mise en service le 18 décembre 1997. 

Sa mission principale est de patrouiller dans la zone économique exclusive (ZEE) française, qui s'étend jusqu'à 200 nautiques des côtes de France, essentiellement pour de la police des pêches.

Caractéristiques du PSP Flamant

  • Longueur : 54 mètres
  • Largeur : 10 mètres
  • Tirant d'eau : 2,60 mètres
  • Tirant d'air : 20 mètres
  • Déplacement : 315 tonnes et 390 tonnes à pleine charge
  • Vitesse : 22 nœuds
  • Distance franchissable : 4 500 nautiques à 12 nœuds
  • Autonomie : 21 jours
  • Équipage
    • 4 officiers
    • 13 officiers mariniers
    • 3 quartiers-maîtres et matelots.

 

l'Entre Deux, bloqué au large d'Arromanches les Bains - photo : Marine Nationale - Maupertusl'Entre Deux, bloqué au large d'Arromanches les Bains - photo : Marine Nationale - Maupertus

l'Entre Deux, bloqué au large d'Arromanches les Bains - photo : Marine Nationale - Maupertus

Partager cet article

Commenter cet article