ActuNautique.com

Vidéo - 500 000 dollars récoltés par le jeune nettoyeur d'océans néerlandais

Vidéo - 500 000 dollars récoltés par le jeune nettoyeur d'océans néerlandais

Le jeune étudiant néerlandais qui a surpris le monde entier avec son projet de nettoyage des océans, serait-il en passe de gagner son pari ?

C'est en tout cas la question que l'on peut désormais se poser car un fait est certain : il était cette semaine aux côtés des chefs d'Etat du monde entier à la conférence "Our Ocean" organisée par John Kerry, durant laquelle il a annoncé être parvenu à réunir 500 000 dollars pour financer son projet !

Cette conférence avait pour objectif de réfléchir aux solutions à trouver contre le surpêche, l'acidification des océans et leur pollution. Des sujets qui sont chers au coeur de John Kerry, originaire du Massachusetts.

Parmi les problèmes traités, celui de la pollution a fait l'unanimité : près de 80% de la pollution en mer est d'origine terrestre, essentiellement des eaux usées ou rejettées, des rejets issus de l'agriculture et des dechets de toutes sortes.

Un constat qui a mis en avant le projet de Boyan Slat, un étudiant néerlandais de 19 ans qui a imaginé une technologie simple et jugée économiquement viable, pour débarraser les océans des continents de déchets qu'ils transportent.

Cette technologie, Clean Up, se fixe comme ambition de récupérer le maximum de déchets, en un minimum de temps, pour un coût dérisoire. Sont ciblés les 5 tourbillons de déchets jusqu'alors répertoriés, celui du Pacifique faisant quasiment deux fois la superficie... du Texas !!

Selon les experts, chaque année, 300 millions de tonnes de plastique s'accumulent dans les océans !

Le système imaginé par Boyan Slat consiste en un entonnoir mis en oeuvre par les courants marins, qui capterait les déchets, alors recyclés en matière première ! 

Cette solution permettrait de débarraser le Pacifique de la moitié de ses déchets en 10 ans !!

Les 500 000 dollars collectés par le jeune néerlandais l'ont été par une campagne de financement participatif menée sur internet.

Un bon début, sachant que l'objectif est de récupérer 2 millions au total.

Partager cet article

Commenter cet article