ActuNautique.com

Voiles du Vieux Port 2014 - une édition pleine de... découvertes !

Carton plein pour cette édition 2014 !! Quatre jours de régates, quatre jours d'une météo sur mesure, quatre jours de bonheur à terre et sur l'eau !

Tout à Marseille semblait fait pour accueillir ce temps, ces bateaux et ces régates. La toile, le bois et les cuivres des voiliers de tradition s'accordaient à merveille avec les contours millénaires du Vieux-Port, la configuration du plan d'eau, la minéralité des îles et la splendeur de la saison.

L'harmonie qui s'en dégageait était forte et envoutante comme une belle évidence.

L'été peut désormais sortir le grand jeu et dérouler son tapis de petit temps piégeux et scintillant le long des contours de la rade de Marseille. Les cinq clubs organisateurs peuvent aussi se remettre en ordre de marche pour leurs programmes estivaux. Les Voiles du Vieux-Port 2014 se sont déroulées en beauté !!

Histoire d'en rire une dernière fois, histoire d'en profiter encore à fond, la dernière journée des Voiles du Vieux-Port sur l'eau a donné, une fois de plus, le goût de tirer des bords dans une rade sud animée par un joli courant de 10/12 nœuds de vent de sud. Aux alentours de midi, les trois flottes ont été lâchées sur un parcours de 17 nautiques quasiment dans l'axe du vent entre les balises de Canoubiers et Sourdaras sous le vent, et la bouée des Goudes.

La météo ayant tenu les prévisions les plus optimistes en offrant des conditions de brise soutenue idéales sur l'ensemble des épreuves, tous les concurrents se sont retrouvés ce dimanche soir dans la situation de retirer leur plus mauvaise manche.

La victoire finale revient donc à Moonbeam of Fife chez les grands Epoque Aurique, qui enfonce le clou avec une troisième place de 1er aujourd'hui. En Epoque Marconi 1, Jour de Fête l'emporte sur le poteau, à égalité de point et de places avec Andale mais en ayant réussi à devancer son fidèle ennemi dans l'ultime manche. Pas de grand suspens en Epoque Marconi 2, où Sonda engrange une quatrième manche de premier, et donc une très belle victoire au général, une performance égalée par Sagittarius chez les Classique Marconi 1. Bagarre au sommet en revanche en Classique Marconi 2 qui voit Maria Giovanna l'emporter à égalité de places et de points avec Kertios, à qui la victoire échappe de peu en raison d'une place de second à la manche du jour, alors qu'il était devant l'équipage tropézien avant le retrait de la plus mauvaise manche.

=> autres articles sur les Voiles du Vieux Port

Frédéric Berthoz dresse le bilan de cette édition 2014 sur ActuNautique.com ! "Cette 12e édition est certainement l’une des plus abouties. La météo a été exceptionnelle avec un grand beau temps. Nous avons eu du vent, chaque jour, qui tombait le soir, au moment des soirées. Le plateau de cette édition a rassemblé une grosse quarantaine de voiliers de tradition, avec des passionnés, propriétaires de bateaux peut-être plus modestes, mais aux histoires uniques. La belle surprise, c’est que l’on se rend compte que l’on n’a pas encore fait le tour des voiliers de tradition, puisque l’on a découvert, sur ces Voiles, des bateaux faisant leur apparition sur le circuit, comme Denebola, Ran II et encore Mignon. Ce dernier, dont on devrait entendre parler dans les années à venir, tant c’est un bateau qui possède du potentiel. La vraie satisfaction, c’est de constater que ces régates, qui ont des règles de course de la FFV, possèdent un plus, avec cet état d’esprit respectueux qui existe entre les concurrents. Si ces bateaux ont encore une vie, un siècle plus tard, c’est que quelque part, leurs propriétaires ont une philosophie et un état d’esprit respectueux. Enfin, je voudrais remercier notre équipe de bénévoles issue des cinq clubs, qui a ses spécificités et un véritable savoir-faire, que ce soit sur l’eau ou à terre, et nos partenaires, qui nous amènent un soutien sans faille. L’avenir ? Nous devons pérenniser la manifestation. Nous avons démontré que l’organisation des Voiles du Vieux-Port, par les cinq clubs marseillais est une alchimie qui fonctionne. Le CNTL, la Pelle, la SNM, l’UNM, l’YCPR et La Pelle possèdent chacun leur culture, mais sont toutes unis pour promouvoir ce patrimoine maritime''

Le 60 pieds Imoca de Jérémie Beyou Maître Coq est venu ce dimanche saluer la flotte des Voiles du Vieux-Port en rade sud. “On a fait le départ avec les Auriques'', raconte Christopher Pratt, co-skipper de Beyou (actuellement sur la Solitaire du Figaro). ''C’était magnifique !'' Le skipper marseillais, 3e sur la Transat Jacques Vabre avec le même Jérémie Beyou, skippe le bateau, actuellement en Méditerranée, sur lequel le partenaire principal fait des relations publiques. “C’est un bateau magnifique et c’est une vraie fierté de l’avoir amené pendant dix jours à Marseille, où le public pourra le voir en face de l’Hôtel de Ville…“ Le moment choisi par le skipper marseillais pour présenter son projet Vendée Globe 2016. S’il arrive à ses fins, il serait le premier Marseillais à participer à l’épreuve mythique autour du monde en solitaire, sans assistance et sans escale.

Comme pour les trésors, les bateaux ont des ''découvreurs'', peut-être même faudrait-il utiliser le terme consacré ''d'inventeurs''. C'est le cas du sculpteur américain Gregory Ryan, qui avec son ami le PDG de Louis Vuitton, Yves Carcelle, et Bruno Troublé, s'est lancé dans la réunion – et la restauration - d'une famille de sept voiliers classiques, tous dessinés par un architecte danois, Gerhard Ronne, entre 1910 et 1937, les Runa. Une histoire de passion, d'amour de l'art et d'amitié qui l'a amené à une autre découverte, celle de Ran II. Celui-ci n'est autre que le sister-ship du tout premier Runa – actuellement amarré au Royal Danish Yacht Museum. Les deux bateaux avaient été construits en même temps sur les mêmes plans par l'architecte et son meilleur ami, Knut Denn, deux fois médaillé olympique en 6M en 1904 et en 1912.

Ran II est un joli petit sloop de 9m73 qui vient d'être restauré à Corbières grâce à l'intervention de deux charpentiers de marine, José Cano et Joachim de Olegama, sur des plans redessinés au millimètre près par François Chevalier. Le pont a été entièrement refait, ainsi que le roof, notamment grâce à la récupération des capots et des clairevoies de Runa IV (1918).

Petite voie d'eau à signaler à la liaison pont-quille pour la toute première sortie de Ran II aux Voiles du Vieux-Port par 20 nœuds de vent, une avarie qui n'entravera surement en rien le brillant nouveau destin du bateau qui devrait retrouver prochainement son gréement Aurique


Palmarès des Voiles du Vieux Port 2014

Epoque Aurique
1/ Moonbeam of Fife, Erwan Noblet (SN St Tropez)
2/ Oriole, Jean-François Béhar (YCN)
3/ Nan of Fife Philippe Menhinick (SN Marseille)

Epoque Marconi 1
1/ Jour de Fete, Elise Garcin (SN Marseille)
2/ Andale, Laurent Vernet (SN Marseille)
3/ Irene VIII, Thomas Roche (SN Marseille)

Epoque Marconi 2
1/ Sonda, Eric Leprince (SN Marseille)
2/ Skanda, Eric Coll (SN St Tropez)
3/ Atalante, Sirven Villards (YC La Grande Motte)

Classique Marconi 1
1/ Sagittarius, Thierry Laffitte (SR Antibes)
2/ Galvana, Pella Borja (Real Club Nautico Barcelone)
3/ Glen-Mael Jean-Philippe Gervais (SN Marseille)

Classique Marconi 2
1/ Maria Giovanna, Jean-Pierre Sauvan (SN StTropez)
2/ Kertios, Franck Bourriot (SN Marseille)
3/ Ratafia, Carl Ollivier (CN Istres)

IRC
1/ Paihere, Denis Villerme (SNH Toulon)
2/ Kis, Theo Daniel (Cogolin)
3/ Peau Brune, Sylvie Theric Holzmann (CNTL)

Voiles du Vieux Port 2014 - photos Pierik Jeannoutot
Voiles du Vieux Port 2014 - photos Pierik Jeannoutot

Voiles du Vieux Port 2014 - photos Pierik Jeannoutot

Partager cet article

Commenter cet article