ActuNautique.com

Le mystère de l'épave retrouvée sous Ground Zero enfin résolu

Epave retrouvée dans le chantier de Ground Zero à New-York - photo : Lower Manhattan Development Corporation

Epave retrouvée dans le chantier de Ground Zero à New-York - photo : Lower Manhattan Development Corporation

En juillet 2010, les ouvriers du chantier de reconstruction du World Trade Center avaient découvert une bien mystérieuse épave.

Cette épave de 32 pieds de long, un squelette en bois de 9.75m, était situé sous le niveau actuel de la chaussée, et n'avait pas lassé d'interroger sur son origine et la raison de sa présence en cet endroit.

L'épave avait été soigneusement dégagée, pièce par pièce, puis sécurisée, afin d'éviter les dommages relatifs à son exposition à l'air, par les équipes du Maryland Archaeological Conservation Laboratory, puis certains de ses fragments envoyés au Tree Ring Laboratory de l'université de Columbia pour analyse.

Après de longues études, il apparaît que l'arbre utilisé pour sa construction a été coupé en 1773 et qu'il avait alors près de 100 ans !

Quant à son origine, les chercheurs ont procédé par comparaison d'échantillons pour déterminer qu'il provenait de la région de Philadelphie, étant très similaire au bois utilisé par la construction.... de l'Independance Hall !

L'explication de la cause du naufrage du bateau est cependant moins claire, les spécialistes n'ayant pu déterminer si le bateau avait sombré ou s'il avait été coulé afin de renforcer une digue ou assécher un marais.

Détail croustillant : il semble que ce navire ait fait escale dans les Caraïbes durant sa vie maritime, des traces de tarets, des vers marins propres à cette région ayant été retouvés sur sa coque !

Ces vers s'attaquant au bois, peut être faut-il trouver dans cette découverte, la raison de l'abandon du navire...

Partager cet article

Commenter cet article

anto 31/07/2014 03:02

comment un bateau peut se retrouver en dessous un immeuble ? svp

rédaction 31/07/2014 07:30

parce que que le sol a été remblayé depuis lors et que les pieux des fondations ont par le plus grand hasard évité de le détruire, lors de la construction des immeubles :-)