ActuNautique.com

Renflouement à hauts risques pour le Costa Concordia ce lundi

parbuckling du Costa Concordia

parbuckling du Costa Concordia

C'est aujourd'hui que débute l'opération de renflouement du Costa Concordia.

Une prouesse technique sans précédent, réalisée par la société Titan Salvage, d'une ampleur encore jamais réalisée et au terme de laquelle le paquebot italien, qui avait sombré devant l'île du Giglio, le 13 janvier 2012, occasionnant la mort de 32 de ses passagers, devrait quitter les lieux en direction de Gênes, pour y être déconstruit.

L'opération qui débute ce lundi consistera à injecter de l'air dans les 32 caissons entourant le navire, afin de le relever, puis de le remorquer vers Gênes.

=> lire aussi : Costa Concordia, premiers témoignages troublants

Cette opération, de plus d'un milliard d'euros est particulièrement risquée, puisque le paquebot pourrait se briser sous la poussée de son flotteur géant, ou les chaînes qui soutiennent la coque se rompre, ce qui deviendrait vraiment périlleux pour les 42 personnes participant au renflouement, et qui ont pris place à bord du Costa Concordia.

=> 9000 euros par passager, pour mettre fin au contentieux

Un autre risque encouru  de lundi est écologique, puisque l'île du Giglio fait partie de l'une des plus vaste réserves marines de Méditerranée. Qu'adviendrait-il si le navire se rompait. Quid du chantier sous-marin installé pour le renflouement ? Restera t-il après ou sera t-il démonté ?

Beaucoup d'interrogations donc et de tension ce matin, sur l'île du Giglio...

=> tous les articles sur le Costa Concordia

Costa Concordia - opérations de renflouement, au large de l'île du Giglio

Partager cet article

Commenter cet article