ActuNautique.com

Team Brunel remporte la première course des Volvo Ocean 65

Buwe Bekking, skipper de Team Brunel, remporte la première course des Volvo Ocean 65 - photo Kurt Arrigo

Buwe Bekking, skipper de Team Brunel, remporte la première course des Volvo Ocean 65 - photo Kurt Arrigo

Team Brunel a remporté hier le Tour des Iles Canaries, première épreuve rassemblant les nouveaux Volvo Ocean 65

L’équipage de Bouwe Bekking s'est imposé devant le bateau espagnol mené par Iker Martinez et l’équipage féminin de Team SCA.

Rokas Milevicius, équipier lithuanien de Team Brunel a commenté cette victoire pour ActuNautique.com : "La course était vraiment fun avec différentes conditions de vent. Nous avons eu du vent fort, du vent faible voire pas de vent du tout, et on a fait du près et du portant”.

Avec sept îles à contourner et plusieurs zones de transitions difficiles, la course n’a pas été de tout repos et Rokas nous a confié que l'expérience de son équipe a sans doute joué un rôle essentiel dans cette victoire.  

Pendant ce temps-là, les deux autres équipages étaient à la lutte pour la seconde place, et c’est le bateau espagnol qui a coiffé au poteau le Team SCA.

Récemment nommé skipper du bateau espanol, Iker Martínez et son équipage ont rejoint Lanzarote en 59 heures et 40 minutes, juste 10 petites minutes avant leur adversaire.

Pour l'équipage féminin du bateau suédois SCA, cette course revenait un peu à partir d’une page blanche !

Après de longs mois d’entraînement, cette première compétition avec leur nouveau bateau est un véritable apprentissage. "Nous avons encore un long chemin à parcourir", a déclaré l’Américaine Sally Barkow, du Team SCA. "Cela permet de voir ce qui est important dans une navigation au large, je pense que désormais l’équipage a une meilleure vision de ce qui nous manque pour être meilleures".

Une fois les équipes revenues à Lanzarote, le Team Dongfeng a poursuivi ses préparatifs d'avant-course avec une séance de Tai Chi. Le skipper français, Charles Caudrelier considère que c’est le moyen idéal pour rassembler son équipage multiculturel et multilingue. “C'est quelque chose que nous aimons tous ”, nous a -t-il précisé, poursuivant : “ Il est intéressant pour nous de découvrir de nouvelles choses comme nous le faisons tous les jours avec nos marins chinois ”.

=> Autres articles sur la Volvo Ocean Race

Partager cet article

Commenter cet article