ActuNautique.com

A quoi ressemblerait une annexe de yacht siglée Rolls-Royce

Une annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan Monro
Une annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan MonroUne annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan Monro
Une annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan MonroUne annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan MonroUne annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan Monro

Une annexe de yacht et superyacht au desin de Roll-Royce : c'est le 450 EX du design britannique Stefan Monro

Un jeune designer britannique, Stefan Monro a imaginé une annexe de yacht en phase avec la voiture de son propriétaire.

Le 450EX, à la dénomination glamour, se présente donc comme une vedette fermée de 45 pieds, soit 14,50m de long, à la ceinture de caisse très haute, très semblable à celle de la Phantom, dotée au niveau de son étrave de la célèbre calandre grecque surmontée de la Spirit of Ecstasy, servant à héberger... le puits de chaîne et le coffre à ancre !

La superstructure du bateau est très similaire à celle d'une Rolls-Royce sur roues, et son arrière peut s'ouvrir, à l'instar d'un toit ouvrant à lamelles.

L'aspect annexe de yacht est renforcé par le cockpit habillé de teck, dont la principale utilié est de transporter les bagages des passagers, car ne l'oublions pas, une annexe est aussi un moyen de transport, et les bagages accompagnant les passagers d'un yacht sont souvent légion.

Côté motorisation, la 450 EX fait confiance à deux moteurs V8 450cv pourvus de lignes d'arbre, solution simple et efficace s'il en est.

Cet exercice de style restera sans suite à priori, mais aura permis la création d'un emploi : devant la qualité de son travail, le jeune designer a été embauché par la frime britannico-bavaroise.

A vos crayons !! 

Partager cet article

Commenter cet article