ActuNautique.com

Nautisme - Bavaria se lance dans les catamarans en rachetant le français Nautitech (17)

Bruno Voisard, patron de Nautitech, reste aux commandes de son chantier, nouveau pôle multicoques du géant allemand de la plaisance Bavaria

Bruno Voisard, patron de Nautitech, reste aux commandes de son chantier, nouveau pôle multicoques du géant allemand de la plaisance Bavaria

Cette acquisition permet au leader allemand des bateaux de plaisance de rentrer sur le marché des catamarans, segment en forte croissance.

La nouvelle a surpris tout le monde mais les deux sociétés étaient en négociations depuis désormais plusieurs mois.

Le constructeur allemand Bavaria, présent sur les segment des bateaux à moteur et des voiliers monocoques vient de boucler le rachat du chantier français rochefortais Nautitech, spécialisé dans la construction de voiliers catamarans.

La société de Bruno Voisard s'adosse par la même à un groupe puissant, disposant d'un vaste réseau de distribution et qui était absent du marché des multicoques, en forte croissance.

Lire aussi => visite en photos du chantier naval Nautitech, à Rochefort (17)


Pour Nautitech, cette acquisition ne revêt que des avantages, si tant est que la production ne soit pas à terme délocalisée en Allemagne ou en Pologne : souffrant d'une taille critique insuffisante, le chantier était à la peine depuis deux ans, avec un chiffre d'affaires en légère baisse sur un segment où les chantiers affichent en général des croissances d'activité à deux chiffres.

Réputé pour ses modèles bien finis, élégants et bas sur l'eau, que son dirigeant qualifie volontiers "d'Audi des Catamarans", le chantier Nautitech disposera d'un bureau d'étude renforcé et de moyens importants, ce qui ne devrait pas faire plaisir à des sociétés comme Lagoon ou Fountaine Pajot qui auront désormais face à elles un concurrent redoutable.

Selon nos informations, le chantier Bavaria souhaiterait agrandir le site de Rochefort, ce qui est un bon signe pour le maintien de cette activité en France.


EN SAVOIR PLUS SUR NAUTITECH

Créé en 1994, le chantier Nautitech a toujours été spécialisé dans la construction de voiliers catamarans de plaisance.

En 2002, Bruno Voisard, issu de la filière nautique et créateur de l'une des plus importantes sociétés de location de bateaux de plaisance, rachète Nautitech et lance le chantier dans le renouvellement de sa gamme. En 2008, Nautitech rachète le chantier rochefortais CIM et aménage dans son usine, un vaste site industriel de 13000m2, dont 6000m2 couverts,  qui avait jusqu'alors construit des maxi-yacghts et maxi-catamarans.

La société, qui a produit 400 bateaux depuis son lancement en 1994 emploie 53 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 7.8 millions d'euros.

Rachetée durant le courant de l'été 2014 par l'Allemand Bavaria, la société souffrait d'une taille critique insuffisante sur son marché, et avait tenté un premier rapprochement commercial avec le chantier Alumarine il y a deux ans, qui avait pris fin avec le dépôt de bilan de ce chantier puis son rachat par le groupe Grand Large Yachting (50). 

Nautitech propose 6 modèles à son catalogue, dont le 40 Open, qui avait fait sensation lors de sa présentation l'an dernier.

=> autres articles sur Nautitech

Partager cet article

Commenter cet article