ActuNautique.com

Retour d'une Andreyale 15 du chantier Latitude 46 au Cannes Yachting Festival

Retour d'une Andreyale 15 du chantier Latitude 46 au Cannes Yachting Festival
Retour d'une Andreyale 15 du chantier Latitude 46 au Cannes Yachting Festival Retour d'une Andreyale 15 du chantier Latitude 46 au Cannes Yachting Festival

Ce motor yacht mythique, construit par le chantier français Latitude 46, sera exposé à flots, aux côtés d'un voilier Tofinou 12 !

Le chantier Latitude 46 sera présent au prochain Cannes Yachting Festival, du 9 au 14 septembre, avec deux bateaux dont un motor yacht de 15 mètres, la fameuse Andreyale 15, qui n’avait plus été exposée à Cannes depuis plus de dix ans !

Le chantier rochelais, bien connu pour ses Tofinou présents sur toutes les mers du globe, retrouvera son emplacement de prédilection au Cannes Yachting Festival, à l’entrée du quai Max Laubeuf. Il y exposera deux unités cette année, dont le Tofnou 12, lui aussi habitué du salon méditerranéen, dont le succès s’est affirmé en quelques années. 

Le grand événement du chantier à Cannes sera surtout le retour de l'Andreyale 15, dont la cinquième unité sera exposée, une unité semi-custom commandée par un client suisso-hongrois, qui saura ravir les amateurs de belle plaisance. 

L’Andreyale 15, dessinée par les architectes Joubert / Nivelt, a déjà été produite à quatre exemplaires.

Celle exposée à Cannes cette année, joliment appelée « Florina », est donc la coque n°5. Il s’agit cette fois d’un modèle bi-cabines avec salle de bain dans chacune. Le carré peut aussi être transformé en troisième cabine si nécessaire.

L’intérieur est fait d’acajou verni et plancher en chêne. La propulsion est assurée par deux moteurs Cummins de 320 CV bénéficiant d’une transmission Aquadrive.

Après de longs mois de construction, Latitude 46 a révélé une Andreyale belle et sobre, sans faute de goût. Chaque élément a été travaillé à fond. Le souci du détail est important pour ces artisans toujours en quête de perfection.

lire aussi => autres articles sur Latitude 46


C’est tout à fait l’avis du propriétaire de Florina, déjà passionné d’Andreyale après quelques semaines seulement passées à bord.

Son témoignage est sans équivoque, qu'il partage avec les lecteurs d'ActuNautique.com : "Florina est un bateau particulièrement beau, un bateau classique, qui ne ressemble pas aux bateaux à moteur d’aujourd’hui. Il est incomparable, au sens premier du terme. De plus, je peux dire qu’il marche comme prévu. Il reste bien à plat en navigaton, en dépit de ses deux moteurs Cummins de 320 CV, et atteint aisément les 20 nœuds à 2300 tours. C'est un bateau pour amateur de voiliers, ce que j’ai été toute ma vie. Il était impensable, pour quelqu’un comme moi, d’avoir un bateau à moteur comme ceux que l’on fait aujourd’hui. Je voulais retrouver un esprit voile. L’intérieur a été aménagé comme sur un voilier, d’ailleurs. Vous avez même l’impression d’être à bord d’une unité classique du circuit Panerai. Mais il faut reconnaître que le confort est inégalé par rapport à ce que l’on peut connaître sur un bateau à voile. Par exemple, l’espace de vie à l’arrière est une vraie terrasse qui accueille deux fauteuils. En mer, on ne ressent aucune vibraton, en parte grâce au système de transmission Aquadrive que nous avons fait installer. C’est vraiment un bateau magnifque. Il est fait pour voyager à une vitesse humaine, tout en étant deux fois supérieure à celle d’un voilier. Latitude 46 est allé plus loin que ce que je demandais. Ils ont recherché la perfection. Je suis enthousiasmé par le travail qu’ils ont accompli avec l’architecte. Si je devais identfer un inconvénient au fait d’être propriétaire de Florina, j’en verrais un seul. Du matn au soir, lorsque nous sommes au ponton, il y a des promeneurs qui photographient le bateau et qui me félicitent lorsqu’ils me voient. Je serais très content que tout le monde ait un bateau comme le nôtre. Ainsi, nous ne sortrions pas du lot".

 

Fiche technique de l'Andreyale 15

Longueur : 15m
Largeur : 3,50m

Tirant d'eau : 0,90m
Déplacement : 10 tonnes
Motorisation standard : 2x150 cv ligne d'arbre
Vitesse maxi : 15 à 20 noeuds
Couchettes : 5

Architectes : Joubert-Nivelt

Partager cet article

Commenter cet article