ActuNautique.com

VOR65 - Abu Dhabi explose le record du Tour des Iles Britanniques

Les 5 VOR65 ont littéralement ecxplosé le record du Tour des Iles Britanniques : un modèle de bateau bien né !! - photos : Ian Roman - Ainhoa Sanchez - Rick Tomlinson - Francisco Vignale
Les 5 VOR65 ont littéralement ecxplosé le record du Tour des Iles Britanniques : un modèle de bateau bien né !! - photos : Ian Roman - Ainhoa Sanchez - Rick Tomlinson - Francisco Vignale Les 5 VOR65 ont littéralement ecxplosé le record du Tour des Iles Britanniques : un modèle de bateau bien né !! - photos : Ian Roman - Ainhoa Sanchez - Rick Tomlinson - Francisco Vignale
Les 5 VOR65 ont littéralement ecxplosé le record du Tour des Iles Britanniques : un modèle de bateau bien né !! - photos : Ian Roman - Ainhoa Sanchez - Rick Tomlinson - Francisco Vignale

Les 5 VOR65 ont littéralement ecxplosé le record du Tour des Iles Britanniques : un modèle de bateau bien né !! - photos : Ian Roman - Ainhoa Sanchez - Rick Tomlinson - Francisco Vignale

C’est la nuit dernière, peu avant minuit qu’Abu Dhabi Racing a terminé en tête le Tour des Iles Britanniques et Ian Walker et ses hommes ont réalisé une sacrée performance.

Ils gagnent la course bien sûr mais ils explosent, au passage, de 32 heures le record établi quatre ans plus tôt par Groupama. 

A bien y regarder, ce sont même tous les concurrents qui font tomber ce record établi en 2010 puisque même Team SCA (5ème) aura mis une journée de moins pour parcourir les 1 800 milles. Les conditions météo étaient extrêmement favorables, avec du portant sur la majorité du parcours, mais les Volvo 65 ont démontré leur fiabilité ainsi que leur vélocité.

« Les cinq bateaux ont montré leur capacité à naviguer en sécurité et sont rentrés en un seul morceau, c’est bon signe » lâche Ian Walker à l’arrivée sur ActuNautique.com. Nicolas Lunven, navigateur à bord du bateau espagnol, se dit lui aussi très satisfait de ce tour de chauffe. « Nous n’avons eu le bateau qu’en juin et on peut vite avoir de mauvaises surprises avec un bateau neuf » explique t-il.

articles : ActuNautique.com, le magazine de la Vovo Ocean Race


Les conditions de ce Tour des Iles Britanniques n’ont pourtant pas été simples avec, les deux premiers jours du vent fort, jusqu’à 35 nœuds, et une mer du Nord cahotique. De petites avaries ont été constatées comme un problème hydraulique à bord d’Abu Dhabi ou un souci électrique pour les Espagnols mais rien qui puisse contraindre un équipage à l’abandon.

Sur le plan physique, plusieurs marins rentrent un peu cassés à l’image de Pascal Bidégorry (Dongfeng Race Team), quatre points de suture à la main, Phil Armer (Abu Dhabi), sans doute une main cassée, ou de Justin Slattery (Abu Dhabi), blessé aux côtes. Autant de séquelles qui rappellent combien ces bateaux sont exigeants.

Sur le plan sportif, Walker a réalisé une véritable démonstration et mené la course du début à la fin. Seuls les Espagnols menés par Iker Martinez lui ont tenu tête jusqu’aux îles Shetlands. « Nous sommes contents de les avoir accrochés aussi longtemps puis nous avons pris quelque chose dans l’hélice qui nous a fait perdre du temps » explique Lunven.

Les Espagnols, coachés par Michel Desjoyeaux, terminent ainsi à la deuxième place. L’équipage franco chinois (Dongfeng) mené par Charles Caudrelier complète ce podium. Une bonne nouvelle pour ce collectif basé à Lorient qui accueille plusieurs chinois en formation. « Ils sont de plus en plus à l’aise à bord et ont de bons réflexes. Si nous continuons comme cela, nous ferons de belles choses sur la Volvo » analyse Caudrelier.

 


Classement définitif du Tour des Iles Britanniques VOR65

1. UAE - Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker), en 4 jours, 13 heures, 10 minutes et 28 sec
2. ESP - Team Campos (Iker Martinez)
3. CHN - Dongfeng Race Team (Cahrles Caudrelier)
4. USA - Team Alvimedica (Charles Enright)
5. SWE - Team SCA (Sam Davies)

Partager cet article

Commenter cet article