ActuNautique.com

La Russie annonce pouvoir construire ses propres BPC de type Mistral

La Russie annonce pouvoir construire ses propres BPC de type Mistral

Les deux BPC en cours de finition pour l'un, et de construction pour l'autre, aux chantiers STX de Saint Nazaire seront-ils in fine rachetés par l'Otan ou l'Union Européenne ?

La crise ukrainienne va t-elle déboucher par le plus grand des hasards sur un embrion de défense européenne ?

C'est la question que l'on peut se poser au vu de la suspension de la livraison du Vladivostok par Paris, et de la réponse que vient de faire le régime russe, par le biais de son ministre de la défense, Denis Mantourov.

Dans une interview donnée à la chaîne de télévision Rossiya 24, Mantourov a déclaré que la situation actuelle ne changerait pas la doctrine militaire russe et que le pays ayant construit une partie du second navire, pouvait désormais tout à fait entreprendre seul la construction d'un navire similaire à un Mistral.

Ce d'autant plus que les équipements du navire et son système de navigation sont russe, ce qui n'est toutefois pas le cas du système de communication...

Une réponse du berger à la bergère si l'on peut dire, qui plaide finalement pour la position défendue par les alliés, consistant dans une acquisition des deux navires soit par l'Union Européenne, soit par l'Otan, aux fins de mise en location aux pays intéressés.

Ce d'autant plus que l'Allemagne révise actuellement totalement sa politique d'exportation d'armement, la réservant aux pays alliés et à l'Otan, et vient d'interdire la signature d'un marché de 100 millions d'euros pour la livraison clé en main d'un centre d'entraînement aux Russes, sachant qu'une centaine de contrats à destination de la Russie sont actuellement passés au crible par Berlin.

Dans ce contexte, l'Allemagne s'est d'ailleurs doté d'un fonds spécifique destiné à permettre à ses industriels de l'armement de se reconvertir ou de réorienter leurs ventes vers d'autres clientèles.


lire aussi => autres articles sur les BPC
 

Partager cet article

Commenter cet article