ActuNautique.com

L'ex-Jeanne d'Arc a entamé son dernier voyage avant démolition

Photo 1 : Marine Nationale GhigouPhoto 1 : Marine Nationale Ghigou

Photo 1 : Marine Nationale Ghigou

Le mythique navire école de la Marine Nationale, retiré du service en 2010, vient d'entamer son dernier voyage vers son chantier de démolition.

S'il est un navire qui conservera une signification bien particulière dans les souvenirs des officiers de la Royale, c'est bien le porte hélicoptères Jeanne d'Arc, mythique navire école qui aura formé près de 6000 officiers et parcouru 1.8 millions de milles, en 45 ans !

Désarmé en 2010, l'ex-Jeanne d'Arc (la coque Q860...) a quitté Brest le 11 octobre, tiré par un remorqueur, afin de rejoindre le Grand Port Maritime de Bordeaux où il sera "déconstruit".

Une déconstruction dont le préalable se sera déroulé en 3 temps.

La coque de l'ex-Jeanne d'Arc a tout d'abord été sécurisée, ses éléments de fonctionnement et patrimoniaux ayant été récupérés, puis elle a été désarmée, avant de faire l'objet d’un inventaire des matières potentiellement dangereuses présentes à bord.

Sa démolition à Bordeaux sera conduite par le groupement d’entreprises françaises Bartin Recycling et Petrofer Société Nouvelle, qui a remporté l'appel d'offres européen lancé à cette occasion.  

Dans un communiqué, l'Etat Major de la Marine Nationale a indiqué que le nom de Jeanne d'Arc ne serait pas donné à un nouveau bâtiment mais que la mission remplie par le porte hélicoptères Jeanne d'Arc, à savoir la formation en situation, des élèves officiers, perdurait, depuis 2010, à la faveur du déploiement opérationnel d’un groupe amphibie dénommé... « Mission Jeanne d’Arc ».

 

Au sujet de la Jeanne d'Arc

Longueur : 181,38 m
Larguer : 24 m
Tirant d'air : 52 m
Déplacement : entre 10 575 t et 13 270 t
Motorisation : 4 chaudières multitubulaires et 4 turbine Rateau-Bretagne
Puissance : 40 000 ch (29 420 kW)
Vitesse maxi : 30 noeuds 
Armement
2 tourelles 100 mm Mle 53
4 mitrailleuses Browning 12.7mm M-2HB
6 missiles mer-mer Exocet MM 38
8 hélicoptères

Partager cet article

Commenter cet article