ActuNautique.com

La Suède diffuse la photo du sous-marin observé dans l'archipel de Stockholm

La Suède diffuse la photo du sous-marin observé dans l'archipel de Stockholm
La Suède diffuse la photo du sous-marin observé dans l'archipel de Stockholm

Selon les observateurs, il pourrait s'agir d'un sous-marin de poche russe de la classe Priz, destiné à des opérations de sauvetage ou d'infiltration de commandos.

Dans la chasse au sous-marin russe lancée depuis vendredi par la marine suédoise, les autorités du royaume ont décidé de jouer la transparence en diffusant la photographie prise par un témoin, dans l'archipel de Stockholm.

Cette photographie montre le sommet d'un sous-marin en navigation, qui, selon les dires du témoin, a ensuite plongé.

Anders Grenstad, contre-amiral de la marine suédoise a indiqué à la presse que ce sous-marin n'était pas suédois, donc étranger, et que la Marine Royale récupérait les preuves d'une activité sous-marine étrangère dans ses eaux territoriales.

Rappelons que tout a débuté jeudi, quand les services de renseignement suédois ont capté un appel d'alerte émis en russe, sur une fréquence d'urgence, en provenance de l'archipel de Stockholm et à destination de Kaliningrad (ex-Königsberg), enclave russe de Baltique, qui abrite une importante base navale.

Le lendemain, la Suède a déployé un dispositif de recherche important, ayant capté d'autres messages désormais cryptés, et c'est ce jour là que la photographie a été prise par un témoin.

En parallèle, un pétrolier russe, le MS Concord, de la compagnie d'état Sovcomflot, à quai depuis 5 mois à Saint Pétersbourg, a pris la mer en direction du Danemark, avant de s'immobiliser au large de Stockholm, dans les eaux internationales, pour y décrire des cercles. Ce pétrolier pourrait servir à relayer les messages captés depuis un sous-marin en difficulté.

Rappelons que les Russes disposent de 4 sous-marins de poche de la classe Priz, qui peuvent transporter des commandos de 15 spetznaz, destinés à des missions d'infiltration. Ces sous-marins disposent d'un autonomie de 39 milles et peuvent plonger à 1000m de profondeur. Leur coque est construite en titane.

En dehors des missions d'infltration, ils peuvent être utilisés pour des missions de sauvetage de sous-marins en difficulté.

Les sous-marins de sauvetage de classe Pionier Moskvyy peuvent ainsi en transporter deux. La Russie dispose de 4 sous-marins de sauvetage de ce type, les Mikhail Rudnitskiy (1979), Giorgiy Koz'min (1980), Giorgiy Titov (1983) et Sayany. Ils mesurent 130m de long, pour 7960 tonnes de déplacement.


=> lire aussi
autres articles
sur la Suède

 

=> lire aussi
l'actualité
Défense & Marine

 

Partager cet article

Commenter cet article