ActuNautique.com

RWE renonce à un second projet éolien offshore en Grande-Bretagne

RWE renonce à un second projet éolien offshore en Grande-Bretagne

L'incertitude quant au financement du champ éolien Galloper pousse l'énégiticien allemand à y renoncer.

Décidément, l'éolien offshore est un secteur qui ne lasse pas de rendre perplexe ses plus fervents promotteurs.

Alors que la France accuse dans ce domaine un retard abyssal et s'y jette à corps perdu, certains opérateurs éprouvent quant à eux de sérieux doutes quant à son financement voire à sa rentabilité future.

Ainsi, le groupe énergétique allemand RWE, vient-il de renoncer au projet Galloper, un champ éolien de 140 turbines pour 504 MW, situé au large de Clacton on Sea, à l'embouchure de la Tamise. Selon un porte parole de RWE, les incertitudes quant au financement de ce parc étaient trop grandes.

Ce recul de RWE dans l'éolien offshore britannique n'est pas le premier.

En décembre 2013 déjà, la société avait annoncé son retrait d'un projet situé au large de Bristol, Atlantic Array, qui devait compter 240 mâts, pour 1200 MW, pour des incertitudes tant financières que techniques.

Rappelons qu'en septembre dernier, le groupe parapétrolier Technip avait décidé de fermer sa filiale dédiée à l'éolien offshore, dans un contexte ou le modèle économique de cette filière énergétique n'est pas trouvé.

Ce qui pose une vraie question : l'éolien offshore sera t-il un nouvel eldorado ou alors un nouveau goufre financier pour les investisseurs ?


=> lire aussi
autres articles
sur RWE

 

=> lire aussi
autres articles
EOLIEN OFFSHORE

 

Partager cet article

Commenter cet article