ActuNautique.com

Route du Rhum - Anne Caseneuve remporte la victoire en Classe Rhum et bat le record

Photos : A. Courcoux
Photos : A. CourcouxPhotos : A. Courcoux

Photos : A. Courcoux

Hier mercredi 19 novembre à 21h 06'03'', Anne Caseneuve a franchi la ligne d'arrivée de la dixième Route du Rhum en première position de la Classe Rhum, classe qui regroupe d'anciens bateaux ou des bateaux inclassables, et qui rassemblait sur cette édition six multicoques et quatorze monocoques.

La skippeuse d'Aneo a mis 17 jours 07 heures 06 minutes et 03 secondes pour boucler les 4 740 milles  entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse moyenne de 11,42 nœuds.

La navigatrice morbihannaise a parfaitement assuré son rôle de favorite dans cette Classe Rhum qu'elle a rejoint pour cette dixième édition de la Route du rhum-Destination Guadeloupe après avoir animé la Classe2 Multi en 1998 (24ème) et 2002 (2ème), puis après un abandon en 2006, la classe Multi50 en 2010 (7ème). 

Sur son trimaran de 50 pieds, Anne Caseneuve ne semblait en effet pas avoir de réel adversaire puisque les cinq autre trimarans en lice étaient soit beaucoup plus petits (moins de 12 mètres) soit conçus pour... la croisière !!

Quant aux quatorze monocoques, seul le 50 pieds d'Andrea Mura (Vento di Sardegna) pouvait prétendre lui tenir tête, du moins sur la première phase du parcours. Car dans les alizés, l'Italien tenant du titre ne devait, sur le papier, pas tenir le rythme d'un multicoque aussi long.

Pour autant, la Route du Rhum n'est jamais un long fleuve tranquille et les pronostics à terre sont souvent loin de refléter la réalité sur l'eau : plusieurs favoris dans toutes les autres classes ont d'ailleurs dû abandonner ! Ce ne fut pas le cas pour Anne Caseneuve qui a su parfaitement maîtriser sa course en passant en douceur la première nuit de mer : après la bouée du cap Fréhel, Aneo rejoint rapidement la tête de la flotte et se glisse entre le DST et l'île d'Ouessant pour entamer sa longue descente vers le cap Finisterre.

D'entrée de jeu, la skippeuse montre qu'elle a un plan stratégique clair en piquant vers le Sud quand l'Italien choisit la route directe passant par les Açores.

Le match tourne alors au duel car les poursuivants d'Anne Caseneuve sont déjà à plus de 90 milles derrière à la sortie du golfe de Gascogne quand Andrea Mura pointé en tête au classement, est près de 200 milles plus au large de l'Espagne ! La skippeuse perdure alors dans sa grande descente vers le Sud, d'abord vers Madère, puis après un recalage vers l'Ouest, en direction des Canaries. L'objet est de glisser le plus vite possible vers des alizés très bas en latitude car une dorsale est en train de se constituer dans l'Est des Açores…

La Morbihannaise en termine donc après 17 jours 07 heures 06 minutes 03 secondes, soit plus de deux jours de mieux que le tenant du titre italien Andrea Mura en 2010 (19j 09h 40' 30). Chapeau bas !


=> lire aussi
autres articles
ROUTE DU RHUM 2014

 
=> lire aussi
toute l'actu
Courses & Régates

Au sujet d'Aneo, le trimaran d'Anne Caseneuve

Conçu et construit par Christophe Houdet et Jack Mitchel, Aneo est un puzzle de pièces composites récupérées sur différents multicoques, dont Fujicolor l’un des trimarans de 60 pieds dessinés par Nigel Irens (coque centrale) et Groupama (flotteurs).

Robuste et très marin grâce aux importants volumes de ses flotteurs, ce bateau a déjà participé à la Route du Rhum, à la Transat Jacques Vabre, à la transat anglaise. Il a été entièrement revisité cet hiver par Aubin Houdet et remis à l’eau après cinq mois de chantier en mai dernier.

Sa robe rose a ainsi été troquée contre une nouvelle décoration orange vif aux couleurs de son partenaire, Aneo.

Partager cet article

Commenter cet article