ActuNautique.com

Route du Rhum - podium éclectique en Class 40

Alex Pella, Thibaut Vauchel-Camus et Kio de Pavant, le podium Class40 de la 10e édition de la Route du Rhum - photos : A Courcoux
Alex Pella, Thibaut Vauchel-Camus et Kio de Pavant, le podium Class40 de la 10e édition de la Route du Rhum - photos : A CourcouxAlex Pella, Thibaut Vauchel-Camus et Kio de Pavant, le podium Class40 de la 10e édition de la Route du Rhum - photos : A Courcoux

Alex Pella, Thibaut Vauchel-Camus et Kio de Pavant, le podium Class40 de la 10e édition de la Route du Rhum - photos : A Courcoux

Mon premier est un Espagnol qui a survolé la flotte, mon deuxième est un as du catamaran de sport, mon troisième est un vieux briscard à l'expérience bien trempée… Qui suis-je ?

Le podium Class40 de cette dixième édition de la Route du Rhum affiche un éclectisme de bon aloi, et après le Catalan Alex Pella (Tales 2 Santander), premier à couper la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre tôt hier matin, ce fut au tour de Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en peloton), puis de Kito de Pavant (Otio – Bastide Médical) de fouler le tapis rouge devant la place de la Victoire. 

De l'éclectisme donc, mais aussi de la fraîcheur et un talent fou, caractérisent ce podium  de la Class40 !

Avec un premier fait certain : l'Espagnol Alex Pella, hilare à son arrivée mercredi matin,  qui n'aura fait qu'une bouchée de ses deux poursuivants : plus de 10 heures d'écart par rapport à son dauphin, Thibaut Vauchel-Camus ! 

Ce dernier réalise une superbe performance sur sa première Route du Rhum, devant un Kito de Pavant, qui a remarquablement navigué sur un bateau pourtant moins rapide…

Thibaut Vauchel-Camus, le bizuth qui a créé la surprise

A la barre de son Mach40, ce spécialiste du catamaran de sport (Champion de France de Formule 18) a su parier sur une option osée dès le golfe de Gascogne et s'est propulsé en tête lorsque le vent a basculé aux allures portantes. Le fameux coup de la cuillère au chapitre duquel il persiste et signe au large des côtes de la péninsule ibérique. Le skipper de Solidaires en peloton va dès lors poursuivre sa course comme il l'a commencée. Fort de la confiance emmagasinée au fil des milles en tenant le rythme imposé par des marins chevronnés, Thibaut Vauchel-Camus s'accroche, quand il anticipe le passage de la dorsale anticyclonique et se retrouve relégué en en 4è position, à 80 milles de la tête de flotte. Il va ensuite de nouveau miser sur le Sud et revenir au contact, jusqu'à ce qu'Alex Pella, très combatif dans une ligne de grains, finit par prendre les devants. Parfaitement en phase avec son bateau, Thibaut ne cède rien dans la bataille d'empannages qui l'oppose au très expérimenté Kito de Pavant. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. 

Le grand retour de Kito de Pavant

De retour sur le Rhum après sa participation en 2010 en Imoca où il a été contraint à l'abandon sur avarie de quille, Kito de Pavant a quant à lui tenu toutes ses promesses à bord d'un petit bateau de 12,18 mètres. 

Mieux, il a retrouvé une place digne de son expérience après six années en monocoque de 60 pieds marquées par de nombreuses déconvenues lors de ses tentatives de tours du monde. 

C'est dire, si ce retour sur la grande transat en solitaire revêtait une importance particulière pour le skipper méditerranéen, qui avait à cœur de briller dans le cadre de ce projet « Made In Midi » qu'il porte avec conviction. 


=> lire aussi
autres articles
ROUTE DU RHUM 2014

 
=> lire aussi
toute l'actu
Courses & Régates

Partager cet article

Commenter cet article