ActuNautique.com

Volvo Ocean Race - Team DongFeng se bat pour la victoire d'étape, malgré une casse

Photos - Team DongFeng Y. Riou - VOR
Photos - Team DongFeng Y. Riou - VORPhotos - Team DongFeng Y. Riou - VOR

Photos - Team DongFeng Y. Riou - VOR

Grosse frayeur à bord de Team Dongfeng, juste après 19h00 hier.

Alors que les 7 concurrents ne sont plus qu'à 3 jours et 750 miles d'arrivée de la première étape de la Volvo Ocean Race au Cap, le Team DongFeng a été victime hier du mauvais sort.

La cadène arrière de poulie de son VOR65 s'est arrachée, si bien que l’écoute de gennaker a violemment balayé tout ce qui trainait sur son passage. Résultat, le balcon arrière, trois chandeliers, les lignes de vie, une antenne satcom ont volé, tandis que la barre à roue tribord était endommagée.

Par chance, aucun équipier n’a été blessé dans ces quelques secondes relativement violentes et saisies sur le vif par le reporter embarqué Yann Riou.

Charles Caudrelier partage sa perplexité avec les lecteurs d'ActuNautique.com : "Une padeye a explosé, ce n’est pas une erreur de notre part. Je n’ai jamais vu ça auparavant. Cela a engendré pas mal de problèmes à bord. On va faire avec et essayer de rester concentré sur notre job mais évidemment, ça ne nous aide pas ! "

Cette avarie est le seconde plus importante pour l’équipe chinoise après la casse d’un safran le 18 novembre dernier aura coûté 5 milles à Dongfeng Race Team !

Le Français et ses hommes qui ont effectué ces derniers jours une magnifique remontée sur la tête de flotte, sont rapidement revenus dans la course, cherchant toujours à ravir la pôle position à Abu Dhabi, grâce à des pointes à 26 noeuds, légèrement supérieures à celle du leader actuel.

Dongfeng Race Team a même déjà rattrapé une partie de son retard et se maintient à la deuxième place. Lors du relevé de positions de 10h40 (HF), 6.3 milles le séparent du premier. Derrière, Brunel est 25 milles pile dans l’axe de Walker. Team Vestas Wind est quatrième à 57 milles du leader.

A 3 jours de la fin de cette première étape, les 7 équipages progressent depuis plusieurs jours maintenant dans les 40èmes rugissants avec ses eaux et son vent glacés  et sous les passe-montagnes et les bonnets en polaire, les visages commencent à indiquer la fatigue intense de ces 23 jours de régate au contact.

Pour Charles Caudrelier, qui peut toujours prétendre l’emporter, cette avarie peut être particulièrement handicapante sur la fin de course. Il va notamment être très difficile de barrer sur l’autre amure (le trio progresse actuellement bâbord amure) en raison des dégâts causés sur la barre à roue tribord. 

L’équipage va devoir en outre trouver une solution pour pouvoir maintenir le gennaker et assurer un bon angle de progression avec cette voile essentielle d'un Volvo Ocean 65.


=> 3 articles
VOLVO OCEAN RACE
2014-2015

 
=> lire aussi
actualité
Courses & Régates
Volvo Ocean Race - position des concurrents les 3 nov 2014 à 12h40

Volvo Ocean Race - position des concurrents les 3 nov 2014 à 12h40

Partager cet article

Commenter cet article

Annaconda 03/11/2014 17:07

Voilà une course digne du nom ! la VOR ou l'avenir de la course au large !
montrez l'exemple à ceux qui refusent la vraie confrontation :!