ActuNautique.com

Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger

Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez SillingerLes 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger
Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez SillingerLes 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez SillingerLes 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger
Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez SillingerLes 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez SillingerLes 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger

Ce matin, 98 bateaux pneumatiques pliables, des IRB 385, ont été remis aux responsables des 32 CFI des sauveteurs en mer SNSM, dans les locaux de la société Sillinger, qui les fabrique. ActuNautique.com était bien entendu présent, afin de vous faire partager ce grand moment !

Pour la formation de ses Nageurs Sauveteurs, la SNSM utilisait jusqu'à présent des embarcations pneumatiques conçues et développées pour le marché de la plaisance.

Ces embarcations, simples et robustes, n’étaient pas spécifiquement adaptées à cette activité, et le Centre de Formation et d’Intervention de Limoges a été le premier à acquérir un petit pneumatique, fabriqué en Nouvelle-Zélande et utilisé par les sauveteurs Australiens et NéoZélandais.

Cet IRB (Inflatable Rescue Boat), conçu expressément pour le sauvetage côtier, est en effet particulièrement maniable dans les vagues.

Cet essai a conduit la SNSM à développer son propre bateau, afin que celui-ci réponde plus parfaitement encore à ses exigences, une démarche rendue possible grâce au mécénat du groupe Total.

Après deux années de développement avec le chantier naval français Sillinger, la SNSM a mis au point l’IRB 385. 

L’IRB 385 est un bateau léger (79Kgs), facile à mettre en œuvre par deux personnes. Il comporte de nombreux accessoires pour le sauvetage : support pour accrocher une bouée-tube, cale-pieds, « vide-vite » permettant une évacuation très rapide de l’eau. Le plancher, fabriqué d’un seul tenant, est recouvert d’une mousse EVA permettant de limiter les risques de blessure et d’amortir les chocs.

Le moteur de 25CV permettant d’atteindre une vitesse de 21 nœuds, a également subi des modifications afin d’améliorer la sécurité des sauveteurs, comme celle des baigneurs, grâce à l’installation d’un pare-hélice recouvrant l’hélice en inox.

Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger

Aujourd'hui, nous remettons 98 IRB, des bateaux pneumatiques pliables ou Inflatable Rescue Boats, à nos 32 CFI.
Cette remise est l'aboutissement d'un projet très structurant pour la SNSM, puisque nous ne remettons pas juste un bateau, mais un système complet de sauvetage. Le bateau remis intègre en effet l'ensemble de son armement, son moteur, et tous les référentiels d'utilisation et de fonctionnement. Cette remise fait en outre suite à la formation des 32 CFI à son utilisation.
Ces 98 IRB sont destinés à être déployés sur les plages, pour augmenter à la fois notre efficacité opérationnelle et la sécurité de nos sauveteurs. C'est la première fois qu'une opération d'une telle ampleur est conduite à la SNSM, tant au niveau de son déploiement, nos 32 CFI, que dans la globalité de son concept. Cette première n'a été rendue possible que grâce à l'appui de notre mécène, la Fondation Total, sans laquelle rien n'aurait été possible, car cette opération représente un budget de près de 700 000 euros.
In fine, chaque CFI va percevoir 2 à 3 IRB, qui sont destinés à aller sur les plages. Tout au long de l'année, nos CFI forment des bénévoles, qui sont ensuite mis à disposition des communes littorales lors de la saison estivale.
Chaque année, environ 1500 nageurs-sauveteurs SNSM se chargent ainsi de 270 postes de secours, répartis sur tout le littoral.

Didier Moreau - Responsable du Pôle Formation, des Sauveteurs en Mer SNSM

Les 32 centres de formation des sauveteurs SNSM perçoivent 98 IRB de chez Sillinger

Le partenariat entre la fondation Total et les Sauveteurs en Mer SNSM est une démarche de long terme qui a commencé en 2008 pour 5 ans, et que nous avons reconduit en 2013, pour 5 nouvelles années.
Ce partenariat s'inscrit autour de la sécurité et de l'innovation.
Sécurité et innovation, puisque depuis le début, nous avons souhaité aider les sauveteurs en mer en concevant avec eux et avec nos ingénieurs, un nouvel équipement à porter en mer, souple, confortable et très sécurisant en cas d'homme à la mer. Ensemble, nous avons beaucoup appris puisque certains de ces équipements, très nouveaux, ont été utilisés par la suite sur nos plateformes offshore.
La seconde étape s'est ensuite intéressée aux bateaux, qu'il s'agisse d'équipements techniques ou de l'achat de certaines unités.
Nous avons aussi beaucoup travaillé ensemble dans le secteur de la formation en finançant le centre de formation SNSM de Saint Nazaire.
Une journée comme aujourd'hui est un grand bonheur pour nous. C'est l'aboutissement d'un beau projet conduit ensemble, c'est le début d'une nouvelle histoire, c'est le fait de pouvoir constater l'enthousiasme de tous ces sauveteurs bénévoles et c'est aussi le fait de pouvoir rencontrer les ouvriers du chantier Sillinger qui font un travail remarquable, de très haut niveau, en France !
Chez Total, la sécurité est un élément prégnant, qu'il s'agisse de nos plateformes ou du transport par exemple.
Nous avons vécu des moments difficiles, des accidents dramatiques. Développer une culture de la sécurité est essentiel pour nous, et nous pensons que quand nous pouvons participer à la sécurité de gens qui ne sont pas directement liés à nos opérations, mais qui sont dans notre environnement, c'est une manière de participer à la vie de la société civile. C'est aussi l'occasion d'apprendre des autres et de s'impliquer socialement.

Catherine Ferrant - Déléguée Générale de la Fondation Total

Partager cet article

Commenter cet article