ActuNautique.com

Les Directs du Nautic 2014 - Selva expose le 1er moteur hors-bord turbo-diesel

Les Directs du Nautic 2014 - Selva expose le 1er moteur hors-bord turbo-dieselLes Directs du Nautic 2014 - Selva expose le 1er moteur hors-bord turbo-diesel

Le Nautic de Paris 2014 accueille le premier prototype d'un moteur qui fait beaucoup parler de lui, le premier moteur hors-bord diesel !

Ce n'est encore qu'un prototype qui ne devrait être commercialisé que début 2016, mais le Shark Neander, développé par un bureau d'étude allemand de Kiel (à qui l'on doit aussi un proto de moto turbo-diesel, la NEANDER), pour le compte du motoriste italo-nippon Selva, fait le buzz dans les allées du salon, tout comme le nouveau moteur Evinrude personnalisable d'ailleurs, quelques allées plus loin !

Ce moteur est un moteur turbo-diesel bicylindre, à double arbre à cames, de manière à bien équilibrer les forces centrifuges du moteur. Il afficherait un couple équivalent au double de celui d'un moteur essence de 60cv, pour une consommation extrèmement réduite.

Sa cylindrée est de 800 cc.

Du fait de sa grande nouveauté, il était à remarquer que peu de monde chez Selva était à même d'en parler, sur le Nautic. Deux ans avant sa commercialisation cela peut s'expliquer !

Partager cet article

Commenter cet article

HPNV 14/12/2014 21:10

Sans parler de pouvoir mètre les main dedans je vois mal un diesel aussi rigoureux en therme de depolution dans un bateau.

Les échappement des moteur marin sont refroidis et je me vois mal envoyer de l eau qui plus ai salée dans un fap ou d'un catalyseur. Si je ne me trompe pas mais pour qu'un fap se régénère il faut qu'il monte dans les 800-900 degrés ( à confirmer jai pas approfondi mes recherches) donc un echapement marin qui ne dépasse jamais les 100 degrés...

laurent P 14/12/2014 11:51

Perso je suis chez PSA,montage Sochaux .Les moteurs actuellement sont euro 6...très pointu même si la destination c'est la voiture, 1 amateur ne peut rien bricoler dessus.

HPNV 14/12/2014 10:58

Pour moi le diesel est une aberration! C'est une mode rien de plus.
Les ingénieurs doivent remuer ciel et terre pour depoluer les gaz. Ils ont beau améliorer l'injection mais il y a toujours des émissions de fines particules et il faut des moyens énormes pour les filtrer.
A savoir que pour qu un diesel soit efficace rendement / perf il lui faut plusieur pièces très fragiles:
Turbo - egr - catalyseur - fap.
Tout cela coûte cher et casse souvent.
A savoir aussi que aucun de nos inboard diesel n'est depoluer. On notera juste la touche ecolo de nanidiesel pour ces diesel hybride.

Entre la différence de prix à l achat et à l entretien il faudrait passe plus d'un litre avant de le rentabiliser.

On a tous des avis différents sur la question mais pour moi le diesel est bien là dernière chose que j'achèterais.

A titre informatif je ne sors pas ces informations sans avoir de recul: je suis mécanicien bateau je nai pas la science infuse mais je connais tous les problèmes des diesel.

Syl C 14/12/2014 13:44

Effectivement. les réglementations imposent aux chercheurs d’améliorer le rendement et de diminuer la production de SOx et de NOx en utilisant des combustibles issue du raffinage du pétrole (là n'est pas le progrès) alors qu'on pourrait utiliser de l'eau.
En attendant, on peut toujours espérer qu'un moteur tel que celui de Stanley Meyer soit développé à grande échelle, mais c'es pas gagné car je souhait bon courage à celui qui osera défier l'industrie et le lobbying pétrolier.

mary 14/12/2014 10:35

sa doit pas être donner

Ali_nour@outlook.fr 13/12/2014 22:29

Toujours de la progression, génial