ActuNautique.com

Croche de chalut - un chalutier sombre en Baie de Seine

Le Saint Antoine de Padoue, chalutier de Ouistreham, sombre au large de Courseulles sur Mer - photo : Cross

Le Saint Antoine de Padoue, chalutier de Ouistreham, sombre au large de Courseulles sur Mer - photo : Cross

Le Saint Antoine de Padoue a sombré samedi 3 janvier 2015, après que son filet de soit accroché sur le fond.

C'est à 17h45, samedi 3 janvier, que le Cross de Jobourg a été alerté par le Cross de Gris Nez, du déclenchement de la balise de déteresse du Saint Antoine de Padoue, un chalutier de Ouistreham, qui se trouvait alors en pleine action de pêche, au milieu de la Baie de Seine, à 15 milles au nord de Courseulles sur Mer.

5 minutes plus tard, un pétrolier maltais, le Bomar Ceres, a signalé avoir aperçu le tir d'une fusée de détresse à deux encâblures de sa position avant de se dérouter, tandis que le Cross engageait l’hélicoptère de la marine nationale l’EC-225 basé à Maupertus.

A la diffusion du Mayday Relay deux autres navires de pêche, le Pénélope et le Télémaque 1, ont proposé leur concours et ont été déroutés vers les lieux de l’opération.

En parallèle, le canot tout temps Sainte-Anne des Flots des Sauveteurs en Mer SNSM de Ouistréham a été engagé pour renforcer le dispositif de sauvetage.

Une fois parvenu sur zone, le pétrolier a immédiatement repéré le canot de sauvetage du chalutier avec 3 marins à son bord et mis son embarcation de sauvetage à l’eau pour aller à leur rencontre.

Au moment où les marins ont été pris à couple de l’embarcation, un plongeur a été hélitreuillé dans le radeau. Après confirmation que seuls trois marins étaient à bord du Saint-Antoine de Padoue au moment de son naufrage, ils ont tous été hélitreuillés à bord de l’hélicoptère, avant d'être transportés vers l’hôpital Monod du Havre, où ils ont été pris en charge à 19h10 pour des examens médicaux.



=> lire aussi toute l'actualté MARITIME

 

Partager cet article

Commenter cet article

Ali_nour@outlook.fr 04/01/2015 22:16

C'est ce qui beau " c'est l'entraide " tout le monde doit porter secours