ActuNautique.com

Le voilier VOR 70 SFS de Lionel Péan détruit dans un incendie, à Cogolin (83)

Photos : DR pour ActuNautique
Photos : DR pour ActuNautique

Photos : DR pour ActuNautique

SFS, le voilier du navigateur français Lionel Péan, ex-Abu Dhabi de la dernière Volvo Ocean Race, détruit dans un incendie survenu ce matin au chantier naval Monaco Marine, des Marines de Cogolin (83).

C'est ce matin à 7h30 que le sinistre a éclaté au sein d'un hangar du chantier Monaco Marine de Cogolin, qui abritait SFS, le VOR 70 du skipper Lionel Péan.

Le voilier de course profitait de la pause hivernale pour bénéficier d'un léger refit.

Si l'incendie a pu être rapidement maîtrisé par la brigade des sapeurs pompiers, SFS, un bateau de course exceptionnel, ex-Abu Dhabi de la dernière Volvo Ocean Race, qui a sous sa nouvelle vie notamment pulvérisé le record du Tour de Corse à la Voile. a totalement été détruit 

Heureusement, aucune victime n'est à déplorer dans ce sinistre, qui n'a touché aucun autre bateau ni endommagé le hangar dans lequel il s'était éclenché.

A l'heure actuelle, l'enquête conduite par la Brigade de Grimaud avec l'appui de la Brigade de Recherche de Saint Tropez pencherait pour une cause accidentelle, sachant qu'un technicien en identification criminelle de la Brigade de Toulon est sur place.

Aucun lien ne serait donc à établir avec l'incendie qui a détruit 42 bateaux sur l'un des 5 parcs de stockage du chantier Rio & Fils, la semaine dernière, à la Croix Valmer

Confronté à la perte de son voilier, Lionel Péan a déclaré sur ActuNautique.com : "Je suis très triste. J'ai le sentiment d'un énorme gâchis. Le VOR SFS était une magnifique machine signée du cabinet Bruce Farr, un bateau "iconique" de la Volvo Ocean Race 2012 et dont il ne reste dorénavant plus que 4 exemplaires au monde. Le bateau allait entrer en peinture. Il était totalement désarmé, sans moteur, ni réservoir d'aucune sorte susceptible d'être enflammé. Toute l'équipe avait réalisé l'an passé un superbe travail pour dompter et apprivoiser cette incroyable machine de course. Toute l'equipe technique et nos amis fournisseurs avaient fait un superbe travail pour que nous soyons au top en 2015. Mais l'aventure débutée avec SFS est belle et ne va pas s'arrêter. Il est encore tôt pour en indiquer les modalités, mais pour tout le Team SFS, l'aventure continue  et nous serons au départ des 900 nautiques de Saint Tropez by SFS en mars prochain. Les dirigeants de SFS m'ont confirmé leur soutien inconditionnel, car il n’est pas dans la culture de l’entreprise de baisser les bras au premier coup dur. Nous sommes touchés, mais certainement pas coulés."


=> lire aussi
10 autres articles
sur VOR 70 SFS

 
=> lire aussi
toute l'actu
Voile & Course
Photos : DR pour ActuNautique
Photos : DR pour ActuNautique

Photos : DR pour ActuNautique

Partager cet article

Commenter cet article

DAME DE SAUNT-TROPEZ 08/05/2015 14:52

Je suis parfaitement d'accord avec l'equipier - voir commentaire 13/4/15
ci-dessous.

Equipier 13/04/2015 09:12

Cet incendie criminelle du voilier VOR 70 de Lionel Pean est sans doute une question d'argent. Bruler un bateau pour avoir un autre : le premier aux couleurs de SNST
et le deuxieme aux couleurs de SFS !

anonyme 27/03/2015 08:28

L'incendie criminelle de SFS confirmait par les expressions incriminatoires dans la declaration originale, rapidement modifiee
par SFS !

Julien Lennox 14/02/2015 22:05

Cet incendie criminelle est convenable pour lui car maintenant il peut choisir un voilier plus apte

Julien 14/02/2015 22:04

Cet incendie criminelle est convenable pour lui car maintenant il peut choisir un voilier plus apte

philippe R 14/02/2015 10:14

on ne parle pas d'un accident !

Pascal L 18/01/2015 12:20

en même temps, j'ai un peu de mal à voir à quoi peut servir un VOR70 maintenant qu'on est passé au monotype 65. Et l'ex Abu Dabhi n'était pas, de loin, le meilleur de la flotte. Les plans Farr ne faisaient pas le poids contre les Juan Koumoudjian (Groupama, ...). Ce qui d'ailleurs m'a irrité quand le comité de la Volvo ont donné la préférence au cabinet Farr pour le 65. Il y a un gros biais pro-anglo-saxon là-dessous, et certainement lobbying et big business. Ils n'ont même pas considéré sérieusement tout le travail du dossier JK!

GUPANNE 17/01/2015 19:35

je pense qu'il connais bien son assureur et que le contrat est en béton avec peu de clauses suspensive.... Bon courage pour la reconstruction.