ActuNautique.com

Les bons chiffres trimestriels du pôle bateaux du groupe Bénéteau

Les bons chiffres trimestriels du pôle bateaux du groupe Bénéteau

Le groupe Bénéteau vient de publier les chiffres de son premier trimestre, qui montrent une solide activité dans le domaine des bateaux de plaisance.

Le premier trimestre de l'année est traditionnellement un trimestre assez faible pour le groupe Bénéteau (Bénéteau, Jeanneau, Lagoon, CNB, Prestige, Monte Carlo Yachts), qui représente généralement de 10 à 15% de son activité annuelle, très saisonnière dans le nautisme et la plaisance, aussi, l'annonce de bons chiffres sur cette période est-elle de bon augure pour le reste de l'exercice pour le leader mondial de la construction de voiliers et l'un des tous premiers constructeurs mondiaux de bateaux à moteur.

Car si ce trimestre est faible en terme de chiffre d'affaires, il est stratégique pour le groupe, puisque c'est sur cette période que les clients passent commande, avec 1/3 des facturation et les 2/3 des commandes !!

Sur ce premier trimestre, allant du 1er septembre au 30 novembre, le groupe vendéen annonce ainsi un chiffre d'affaires de 106.8 millions d'euros, en croisance de près de 18.9%, l'activité bateaux affichant une croissance quant à elle de 27% à 94.8 millions d'euros, le reste de l'activité étant représentée par l'activité habitat du groupe.

Les bons chiffres trimestriels du pôle bateaux du groupe Bénéteau

Cette croissance de l'activité bateaux vient principalement de l'intégration pour la première fois dans les comptes trimestriels du groupe vendéen, de l'américain Rec Boats (Four Winns, Glastron, Wellcraft et Scarab), racheté en juin dernier. Cette nouvelle filiale dope ainsi l'acitivité de Bénéteau de 22 millions d'euros sur le trimestre !

Hors Rec Boats, l'activité bateaux de Bénéteau affiche une baisse de 2.4% soit 72.8 milions.

Une situation qui démontre, s'il le fallait, toute la pertinence de la stratégie de Bénéteau de se développer outre-Atlantique sur le marché des bateaux à moteur, un marché particulièrement dynamique sur lequel Bénéteau compte à terme détenir 10% de parts de marché.


=> lire aussi : + de 170 articles sur Bénéteau !
 


Sur l'année, Bénéteau anticipe une croissance à deux chiffres dans le nautisme, qui sera notamment aidée par le lancement de près de 20 nouveautés bateaux, la baisse de l'euro qui favorise la compétitivité, et la situation florissante du marché américain, qui représentera près de 40% de l'activité du groupe en fin d'exercice.

En Europe, si la France est atone, Bénéteau compte sur le redémarrage de marchés tels l'Espagne, l'Italie et l'Europe du Nord, tandis que les marchés russes et turcs sont plus difficiles.

Dans le domaine de l'habitat enfin, la situation est plus difficile, avec un recul de l'activité trimestrielle de 20.5%, à 12 millions d'euros, un recul expliqué par la baisse des investissements des professionnels du tourisme français.

Partager cet article

Commenter cet article

Fred 13/01/2015 17:57

Sauf erreur de ma part, il est indiqué -2% à périmètre constant (organique). Bonne chance à eux cependant.