ActuNautique.com

Plaisance - l'internet haut débit en navigation, désormais possible

Plaisance - l'internet haut débit en navigation, désormais possible

La société MGV lance S@iLink, le premier boîtier de connexion en mer à l’Internet Haut Débit.

Jusqu'à présent, l'internet en mer relevait de l'exploit, ou nécessitait un équipement pas forcément accessible au plus grand nombre. Imaginer surfer en haut débit était en outre réservé au monde du yachting et de la grande plaisance...

Dans ce contexte, S@iLink apporte une réponse interessante, opérationnelle jusqu'à 20 milles des côtes (jusqu'à 10 Mbit/s), et qui intéressera tous les usagers du littoral, qu'il s'agisse de marins-pêcheurs, de plaisanciers, de navires scientifiques, de fermes éoliennes, de gardes-côtes, de sauveteurs SNSM, ainsi bien entendu à ceux des zones portuaires.

S@iLink se compose d’un boitier étanche connecté à deux antennes large bande.

Installé sur un bateau, S@iLink optimise la connexion avec les réseaux 4G (Bandes 1, 3, 7, 8 et 20) et autorise des communications pour des distances jusqu’à 20 milles nautiques (37 km). Lorsque S@iLink n’est pas en zone de couverture 4G, il peut redescendre sur des technologies moins performantes (UMTS ou EDGE) pour rester connecté.

Le système permet, via son lien Ethernet, de connecter un PC de façon transparente pour qu’il accède directement à un réseau IP haut débit. Il peut également être directement connecté à un routeur Wi-Fi pour fournir à toutes les personnes à bord, l’accès à un réseau sans fil haut débit.

S@iLink est totalement adapté au milieu marin : mécanique durcie, tenue à l’humidité et à la corrosion. Il prend en compte les conditions très particulières liées à la propagation des ondes au-dessus de la mer. Selon l’état de la mer, les bateaux peuvent être sujets au tangage et au roulis. Pour maintenir une communication optimale, quels que soient les mouvements du bateau sur lequel le système est intégré, le diagramme de rayonnement des antennes a été optimisé.

Notons que cette solution est issue de 28 mois de recherche chez MVG en partenariat avec Thales Communications & Security, Alcatel-Lucent, Déti, Telecom Bretagne, menés au sein de pôles de compétitivité, Images & Réseaux et Mer Bretagne Atlantique (projet TMS). 

Partager cet article

Commenter cet article

François Côté 02/02/2015 08:53

J'en veux un

Ali_nour@outlook.fr 31/01/2015 16:12

ça facilite les choses, mais bien connaitre la navigation " théorie et pratique " , en cas de besoin; en mer en peut s'attendre à tout !

fafa 31/01/2015 14:02

encore un peut chère pour les petit plaisancier , prenez garde les chinois vont le fabriqué dans pas longtemps a des prix inférieur , et ça serais dommage pour la France ,