ActuNautique.com

Entraînement de la Marine Nationale à la police des pêches aux Kerguelen

photo - Marine Nationale

photo - Marine Nationale

Le 17 février dernier, la relève opérée entre le Floréal (F730) et l'Albatros (P681) a donné lieu à un entraînement des équipages aux opérations de police des pêches.

Un entraînement qui a consisté en une visite du patrouilleur l'Albatros par une équipe de la frégate Floréal, concluant ainsi la phase d'entraînement de l'équipage de cette dernière qui débute désormais sa mission dans les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises).

Pour l'équipage de l'Albatros, cet entraînement a permis de bénéficier de l'hélicoptère Panther de la frégate, le temps d'un exercice destiné à parfaire la formation de l'équipage aux manoeuvres aviation.

Rappelons que l'Albatros, le plus ancien bâtiment de la Royale, va définitivement quitter son terrain d'affectation, les TAAF, où  il était dédié à la police des pêches.

L'entraînement réalisé entre les deux navires aux Kerguelen est assez exceptionnel, dans le sens qu'il est extrèmement rare que deux navires militaires soient déployés en même temps.

Pour l'équipage de la frégate Floréal, le partage d'expérience effectué tout au long de 6 semaines de patrouille aura permis de récupérer des cartes précieuses annotées, fruit d'années de travail de l'Albatros.

Les TAAF sont une zone riche en ressources halieutiques, notamment la légine, espéce traquée par des palangriers du fait de son prix. La pêche dans les ZEE (zones économiques exclusives) des TAAF est dès lors très réglementée et seuls quelques navires français, basés à La Réunion, ont l’autorisation d’y pêcher en dehors des périodes de reproduction des oiseaux marins dans la ZEE des Kerguelen.

Une situation qui explique le nécessaire déploiement opérationel de bâtiments de la Marine Nationale dans cette zone.


=> lire aussi
autres articles 
sur Frégate Nivôse

 

=> lire aussi
toute l'actualité
Défense & Marine

 
Entraînement de la Marine Nationale à la police des pêches aux Kerguelen

 

Le patrouilleur Albatros P681

Bâtiment des forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZOI), le patrouilleur austral Albatros est basé à La Réunion (Ports-des-Galets). Il a été mis sur cale le 15 avril 1966 et lancé le 12 décembre 1966. Sa ville marraine est Saint-Denis de la Réunion.

Le patrouilleur austral Albatros a pour mission principale la surveillance et le contrôle des zones économiques exclusives (ZEE) des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) jouxtant l'archipel de Crozet, les îles Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam.

L'Albatros procède notamment au contrôle des bâtiments en pêche dans les eaux des districts. Dans ces zones riches en poissons, comme la légine, et en crustacés, comme la langouste, la pêche est en effet très réglementée, voire même interdite. Les contrevenants surpris en pêche illégale sont donc arraisonnés et déroutés vers La Réunion.

L'Albatros peut également assurer des transports de matériel ou de passagers. Enfin il est apte à remplir des missions à caractère militaire sur tout théâtre d'opérations où sa présence pourrait être jugée utile.

Partager cet article

Commenter cet article