ActuNautique.com

Taxe sur les mouillages forains - le texte supprimé, des milliers d'emplois préservés

Taxe sur les mouillages forains - le texte supprimé, des milliers d'emplois préservés

La taxe votée au sénat a été supprimé par les députés, lors de son passage à l'assemblée nationale, les députés ayant été sensibles aux répercussions économiques qu'aurait eue une telle mesure.

C'est donc la mobilisation de toute la filière nautique qui aura eu raison de cette taxe, votée au sénat en première lecture du projet de loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), que les députés ont retoqué hier, qui visait à taxer les bateaux de plaisance mouillant dans les aires marines protégées.

La taxe votée en toute discrétion par le sénat se serait élevée à 20 euros par mètre de coque.

Passer une journée à Port Cros sur son petit baeau de 5 mètres serait revenu à près de 100 euros, une paille pour les sénateurs, une mesure que les députés ont tout simplement supprimé, se rendant compte de l'impact économique qu'elle aurait pu avoir sur toute la filière du nautisme et de la plaisance.

Car disons-le clairement, sans la mobilisation de tous ses acteurs, en particulier de la Fédération des Industries Nautiques (FIN), de la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), de l'Unan, de la presse sectorielle et du lancement d'une pétition sur internet par l'Associaiton Nationale des Plaisanciers Motonautiques (ANPM), il y a fort à parier que le sénat aurait eu gain de cause !!

Ce texte, ni fait ni à faire - comment les collectivités territoriales auraient-elles fait pour collecter cette taxe ? En mettant des bateaux à l'eau à slalomer toute la journée sur les aires marines protégées pour percevoir cette dîme, pour un coût de collecte qui aurait absorbé l'essentils des rentrées ?? - reflète en tout cas la totale déconnexion du sénat quant à l'impact économique de textes qu'il vote, et ne lasse pas de questionner...

Ce vote est en outre intervenu dans un contexte concurrentiel où l'Italie a renoncé à une telle mesure, devant ses conséquences désastreuses, tandis que la Croatie et l'Espagne ont opté pour des stratégies très attractives, destinées à attirer les plaisanciers européens.

Comme le souligne la FIN, cet impôt était d'autant plus discrimnatoire qu'il ne touchait qu’une seule catégorie d’usagers des aires marines protégées, les plaisanciers, qui sont déjà les seuls à contribuer à la protection des espaces naturels marins, en finançant chaque année le Conservatoire du littoral à hauteur de 37 millions d’euros, à travers le droit annuel de francisation et de navigation (DAFN).

Ce, alors qu'avec 10 emplois indirects pour 1 emploi direct, soit plus de 400 000 emplois, la plaisance représente un poids économique considérable pour l’ensemble des collectivités littorales.

En dissuadant fiscalement les plaisanciers français de pratiquer leur loisir et en éloignant les plaisanciers étrangers des côtes françaises, la mesure envisagée aurait impactée lourdement l’hôtellerie traditionnelle et de plein air, la restauration, le commerce et les services. Pour les collectivités, le manque à gagner aurait été sans commune mesure avec les hypothétiques recettes fiscales attendues.

Autant d'arguments auxquels les députés ont été sensibles mais pas les sénateurs, ce qui peut conduire tout un chacun à se poser de bonnes questions quant au rôle de la haute assemblée...

Partager cet article

Commenter cet article

ALAIN & ANNICK 11/03/2015 19:13

Cette une vieille information qui date de février 2015 !
Depuis elle a été représentée à l'assemblée nationale et votée.
Attention à cette vielle information qui constitue une désinformation !!!

Christian 07/03/2015 14:26

Et bien ils ont gagné, déjà qu'il était difficile d'entrée dans un port par avis de tempête, et bien qu'ils la gardent leur ile. Et je leurs souhaite, l'indépendance....

ALAIN & ANNICK 11/03/2015 19:14

Faux c'est une vielle information

neel 19/02/2015 00:21

bonjour, y a t'il une pétition en cours et comment la signer , merci

popol 17/02/2015 13:58

A quand un sursaut de la révolte , pour virer tout ces politicards, afin de mettre des gens du peuple, qui eux savent gérer leurs quatre deniers qui'ls possèdent sans gaspillages .

viremouneix 17/02/2015 13:50

A quand la taxe sur la connerie, appliqué chez les fociles du sénat rapporterait un bon pactole , supprimons cette assemblé de mafieu qui ne sert à rien, si ce n'est qu 'as augmenté la dette de la france.

COVES 13/02/2015 15:22

Merci à nos associations à l' UNAM aux fédérations des professionnels du nautisme et aux représentants des plaisanciers qui grâce à leur action vont nous permettrent de continuer à pouvoir mouiller GRATUITEMENT dans les quelques beaux sites qui nous restent ouvert. Que cela puisse durer.
Un plaisancier

MB 08/02/2015 15:53

De nombreuses fautes d'accord dans cet article...
-La taxe votée au sénat a été supprimé
-cette taxe, votée au sénat ... que les députés ont retoqué hier
- une mesure que les députés ont tout simplement supprimé,
- "la mesure envisagée aurait impactée

Jo Le Crabe 05/02/2015 10:18

YES!!! Bravo à la mobilisation générale :))

gégé 05/02/2015 09:54

mais à quoi sert le sénat ??? des vieux gateux qui coutent un max, et pondent des lois stupides immédiatemnt supprimées à l'assemblée !!!! pourquoi ne pas remplacer les sénateurs par des représentants de chaque région, qui siégeraient au sénat ?? ces "nouveau sénaters déjà rémunérés pr leur région, nous couteraient déjà beaucoup moins cher !!!

JC 08/02/2015 20:08

le sénat en France c'est comme le Sénat au Canada Ca sert a rien. Les députés sont payés pour adopter des lois alors.......

MOI 06/02/2015 19:14

Tout à fait d'accord. Pourquoi ne vendrions nous pas nos sénateurs aux djihadistes ? Cela rapporterait peut-être un peu de fric et permettrait aux décérébrés d'éliminer nos parasites une bonne fois pour toute.
Papyber

willm 05/02/2015 11:24

Ouf on a eu chaud. ..nous y mouillons 5 ou 6 nuits par ėtė donc 720e en plus par an...en plus fes 1137 e de taxes de francisation... ..

marion 05/02/2015 10:49

on a eu chaud!

martin 05/02/2015 10:04

Tres bonne idee