ActuNautique.com

Voile - Hallberg Rassy, une marque mythique, racontée par Magnus Rassy

Voile - Hallberg Rassy, une marque mythique, racontée par Magnus Rassy
Voile - Hallberg Rassy, une marque mythique, racontée par Magnus Rassy

ActuNautique.com a rencontré Magnus Rassy, patron d'Hallberg Rassy, mythique constructeur suédois de voiliers de plaisance, qui retrace les 72 ans d'une aventure industrielle et maritime... pas ordinaire !

"L'histoire de notre compagnie a débuté en 1943, en Suède, à Kungsviken, sur la côte Ouest, quand Harry Hallberg s'est lancé dans la construction de bateaux, en créant son propre chantier. Il a commencé son activité en construisant des petits bateaux typiques de la région, en bois, notamment des voiliers. Au fil des années, le chantier a grandi, en se développant sur l'essor de la plaisance, en se spécialisant dans la voile.

Voile - Hallberg Rassy, une marque mythique, racontée par Magnus Rassy

En 1963, l'entreprise avait bien grandi. Confronté à une forte croissance, il a envisagé d'agrandir le chantier..

En parallèle, mon père, Christoph Rassy, souhaitait lui se lancer dans la construction de voiliers en bois. L'occasion faisant le larron, il a racheté le chantier Hallberg, quand ce dernier a aménagé sur son nouveau site industriel d'Ellös !

A compter de cette date, il y avait donc deux chantiers, le chantier Hallberg, et le chantier Rassy, totalement indépendants l'un de l'autre, mais issus du site créé par Harry Hallberg, et qui se concurrençaient l'un l'autre sur le marché des voiliers de plaisance, il ne faut pas se le cacher !!

Le premier voiler construit par mon père a été le Rasmus 35, un voilier de voyage signé par Olle Enderlein, entièrement construit en acajou. A l'époque, un 35 pieds était un bateau immense. Avec son cockpit central et son pare-brise, le milieu du nautisme l'accueillit avec scepticisme.  Pas les clients puisque deux unités furent construites, qui prirent chacune un an de délai de fabrication !

Le Rasmus 35, premier voilier construit par Christoph Rassy

Le Rasmus 35, premier voilier construit par Christoph Rassy

En 1972, Harry Hallberg a décidé de passer la main, pour profiter d'une retraite bien méritée !! Ce départ en retraite a justement coïncidé avec le moment où mon père cherchait à accroître la taille de son propre chantier qui avait bien prospéré depuis sa création.

Il faut croire que les destins des deux chantiers étaient vraiment faits pour se rencontrer, puisque mon père a racheté le chantier Hallberg, la marque et les droits intellectuels sur ses productions. 

Le chantier Hallberg était alors bien plus gros que le chantier Rassy, et bien plus réputé en Scandinavie et aux Etats-Unis. Le chantier de mon père, de par ses origines allemandes, était quant à lui plus présent en Allemagne.

Devant cette situation, mon père a donc décidé d'associer les deux marques pour n'en faire qu'une seule, Hallberg-Rassy, qui est logiquement devenue leader sur ces marchés !

Le Monsum 31, voiler qui scelle le rapprochement entre les chantier Hallberg et Rassy, et premier voilier en composite d'Hallberg-Rassy.

Le Monsum 31, voiler qui scelle le rapprochement entre les chantier Hallberg et Rassy, et premier voilier en composite d'Hallberg-Rassy.

A partir de ce moment, l'histoire du chantier s'est accélérée, avec des modèles devenus mythiques pour bon nombre de plaisanciers, comme le Monsum 31notre premier voilier en composite, construit à 901 exemplaires, de 1974 à 1982, et puis les Hallberg Rassy 38, 352, 312 et 49...

Un changement majeur est intervenu en 1988, quand notre chantier s'est tourné vers l'architecte naval German Frers pour designer ses nouveaux modèles, avec un premier voilier, l'Hallberg-Rassy 45, leur donnant un cachet inimitable. Cette évolution est intervenue quasiment au moment ou nous avons intégré une usine de composite et ou nous sommes passés à la conception assistée par ordinateur !! 

Hallberg-Rassy 45 : le premier Hallberg-Rassy signé German Frers

Hallberg-Rassy 45 : le premier Hallberg-Rassy signé German Frers

D'ailleurs, en parlant d'ordinateur et puisque votre magazine ActuNautique.com est un magazine en ligne, savez-vous que nous sommes l'un des premiers chantiers navals au monde à avoir disposé d'un site internet ? C'était en... 1996 !!!!

En 1998, nous avons lancé notre flagship, l'Hallberg Rassy 62, le plus long voilier présenté l'année suivante au Boot de Düsseldorf et qui a eu l'honneur d'être visité par le Roi et la Reine de Suède.

En 2002, 2003, et 2007 nous avons inauguré d'importantes extensions de notre usine, avant de construire un nouveau siège social en 2008. 

En 2011, nous avons présenté notre nouveau flagship, l'Hallberg Rassy 64 qui vise clairement le marché du yachting par son luxe discret et ses grandes qualités marines.

Hallberg-Rassy 64, le flagship du chantier, quand le yachting rencontre la voile...

Hallberg-Rassy 64, le flagship du chantier, quand le yachting rencontre la voile...

Depuis la création du chantier, nous avons livré près de 9300 bateaux, dans le monde entier, sachant que tous nos bateaux sont fabriqués en Suède, sur l'île d'Orust. Nous n'avons jamais rien délocalisé et ne le ferons pas !!

Aujourd'hui, nous commercialisons 9 modèles de voiliers différents, allant de 31 à 64 pieds, organisés en deux gammes, une gamme à cockpit central et une gamme à cockpit arrière.

Le positionnement de notre marque n'a pas changé : proposer des voiliers très marins, très performants, offrant un grand confort de navigation et destinés à aller loin. Chez nous, vous ne trouverez pas d'effets de mode, de carènes à bouchain par exemple, mais des carènes marines, qui se calent parfaitement, avec un design intemporel, qui dépasse les modes, signées Germán Frers.

Ce n'est d'ailleurs pas une surprise si bon nombre de nos clients sont des adeptes du grand voyage et des circumnavigations ! L'un de nos premiers voiliers en composite, un Monsum 31 dénommé Golden Lady a fait le Cap Horn et 3 tours du monde et demie !! Il a été offert au musée de Råå par son propriétaire, Kurt Björklund, en 1996 "

Voile - Hallberg Rassy, une marque mythique, racontée par Magnus Rassy

Partager cet article

Commenter cet article

Alain Roland 12/02/2015 13:09

magnifiques bateaux, un rêve inaccessible pour moi, mais bon j'ai un Storebro, Suédois aussi alors je ne me plains pas. Mais qu'ils sont beaux...