ActuNautique.com

Pêche au bar - mesures de préservation de l'espèce pour les pêches de loisir et professionnelle

Pêche au bar - mesures de préservation de l'espèce pour les pêches de loisir et professionnelle

Le Conseil Européen vient d'annoncer la prise de mesures visant à reconstituer les stocks de bars sur le littoral nord de l'Union.

Ces mesures, annoncées par les services du commissaire à la pêche, Karmenu Vella concernent tant la pêche professionnelle que la pêche de loisir.

Dans le domaine de la pêche professionnelle, interdiction est faite du chalutage pélagique pendant la saison du frai, en Mer d'Irlande, en Mer Celtique, autour des îles Anglo-Normandes et en Mer du Nord.

Le chalutage pélagique en période de reproduction de l'espèce serait responsable de 25% de la réduction du stock de l'espèce.

Cette mesure, qui a déclenché un vent de colère de la part des pêcheurs, devrait être accompagnée de compensations financières du Feamp, le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche. Elle risque néanmoins de pousser les professionnels à se rabattre sur des espèces telles le maquereau ou le merlu, ce qui engendrera à terme également, un problème de gestion des stocks.

En parallèle, dans le domaine de la pêche de loisir, les captures seront limitées à 3 prises de 42cm minimum par sortie en mer. La pêche de loisir représenterait 25% des prises de bars, un chiffre qui laisse perplexe au vu des tonnages remontés dans les chaluts...

En tout état de cause, ces mesures ont pour objectif de reconstituer les stocks de bars en forte chute depuis 2010, notamment au large des côtes françaises, britanniques et néerlandaises. 

Le niveau de la biomasse reproductive de cette espèce s'affiche en effet en forte chute, à un niveau équivalent de celui atteint en 1990. Un niveau revenu à la "normale" 5 ans plus tard, suite à la mise en place de mesures restrictives de captures.

Partager cet article

Commenter cet article

cozannec 25/05/2015 19:54

pour moi en dessous de 50 on remet a l'eau

cozannec 25/05/2015 19:50

arrêté vos conneries tu les vends a qui

cozannec 25/05/2015 19:47

3 bars par jour j'appelle ça des viandards deux par moi je suis content

aderant 25/04/2015 02:21

oui tu as raison vrai écolo parmi des millions !!!
sans compter l'énorme ,que dis-je l'immense impopularité que cela va et engendre deja !;;;;
bientot ils vont nous pondre une carte de peche payante pour la mer ...
bref,avec 6 bars ce serait bien,et cela n'empecherait personne de tout remettre à l'eau,bref les gens seraient aussi responsable l'un n'empeche pas l'autre,
et tu as parfaitement raison faisons un sondage au lieu de cette imposition tyranique ......
AUX CHIOTTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

vrai écolo parmi des millions !!! 25/04/2015 02:07

3 bars par jour,c'est une honte!
6 ça aurait été parfaitement raisonable !!!!! et parfaitement suffisant et efficace en terme de reconstitution des stocks !!!!
ils ont les dents plus grandes que le ventre là !

encore une connerie de plus du gouvernement(car la liste est longue...) qui a acquiescé niaisement,car c'est ce dernier qui prend les décisions finales ..
donc qui a acquiescé suite aux congratulages avec les écolos ces guignols alarmistes dangereux ,nicolas hulot,bertrand,etc..etc... en tête..,ce sont eux qui tirent les ficelles !,
ayant réalisés que jamais de la vie ils ne feront de bons scores aux éléctions,
ils ont captés et appliqués le pamphlet de démocratie actuelle,le panurgisme !
résultats multi domaines dont cette connerie de 3 malheureux bars, l'éco taxe,la taxe carbone,etc ...,
l'éco taxe; on ya échappé belle!,imaginez la ruine economique si ça avait eu lieu !!
ce qu'ils veulent? ; des taxes merdeuses et nous faire comme eux; vivre de conneries et d'eau fraiche!
des écolos?,mon cul!;
et pourquoi donc au lieu de s'en prendre à des millions de passionnés de loisir n'iraient'ils pas se battre plutot contre les bateaux usines afin de les interdire partout ou c'est possible,cela ferait école aupres des autres pays ...
et là la ressource se régenererait à partir du large,ce sera un vase communiquant positif,dans le bon sens ! ,non ils préferent faire CHIER des millions de gens sur nos cotes !!
et dailleurs que va t'il se passer? des millions de passionés vont se résigner,faire autre chose,et chute du secteur de loisir!
non ils ne sont pas du tout représentatifs,loin de la!,ce ne sont que des alarmistes et des malfaisants!,les memes qui avaient investigués l'ours et les loups dans nos montagnes!;tout le monde a constaté le fiasco et le drame engendré!;
messieurs les députés,ministres et président,ne les écoutez plus !!
ce ne sont pas des écolos,et encore moins des scientifiques ..
car cela existe!,je pense à claude allegre par exemple qui est un écologiste scientifique
qui prone une écologie raisonée!
et dailleurs,si nous faisions un réferendum dans une "reelle" démocratie,plutot que d'écouter des guignols qui se prennent pour des écolos, nous aurions une méga surprise !!!!!!!!!!!!
POINT BARRE.

dd62 02/04/2015 13:41

J'espère que ce n'est qu'un début ces mesurettes, une première étape vers encore plus dans l'intérêt de tous ! professionnels, amateurs, et les premiers concernés nos amis les poissons !

Le douze 30/03/2015 20:36

interdiction de pêche dans le nord par conséquence on peche chez 27tonnes de prélevé on déplace le problème !

dd62 02/04/2015 13:38

D'où la nécessité de rapidement étendre la mesure à tout les côtes européennes, tu as raison et de mettre en place une période totale de fermeture !

washy 28/03/2015 15:25

Quel intérêt de garder 12 bars....
Le bar est en danger, et c’est à chaqu’un de faire un effort, plaisanciers comme professionnelle.

3 bars par jours est largement suffisant.
Ne reproduisez pas sur le bar ce qu’on fait les habitants de l’île de pâques sur leurs arbres.

dd62 02/04/2015 13:31

c'est pas gagné car même les ânes vont à la pêche ! on prend pas trois bars maillés à chaque sortie !

ludo 28/03/2015 01:27

C'est inacceptable, 3 bars ça. Sert plus à rien d'aller. A la pêche en surf alors, dans mon secteur c'est souvent 10/12 à chaque. Sortie c encore les petits qui trinque et les pro on leur dit rien à eux. C dégueulasse

dd62 02/04/2015 13:36

et malheureusement t'es pas le seul à pense comme ça ! pêche de loisir c'est pas pour remplir le congélo ou faire du commerce ! c'est pour se faire plaisir passer un bon moment au bord de l'eau ! tu pourras toujours en prendre 10 ou 12 et plus encore ! mais tu en gardes 3. tu vas voir la remise à l'eau est aussi un moment de plaisir intense !

dd62 02/04/2015 13:26

ta rien compris !!!!

j marc 27/03/2015 22:50

Moi cela ne me change rien,je suis toujours bredouille au bar

dd62 02/04/2015 13:26

cool !

Pat 27/03/2015 17:25

Deux nouvelles émanant de Bruxelles qui vont dans le bon sens; C'est pas tous les jours... Que les pélagiques pêchent des bars en pleine période de frai était une totale aberration.
Quant aux 3 bars par jour d'un minimum de 42 cm par pêcheur, c'est bien assez... Et tant pis pour ceux qui se lèvent la nuit pour manger du poisson !!!
Pat, plaisancier-pêcheur et non l'inverse.

dd62 02/04/2015 13:29

on va y arriver ! tout ça va dans le bon sens ! il faut l'étendre à toute l'Europe.
C comme les américains on fait pour le bar rayé il y a bien des années déjà !!!

PALLADIN 27/03/2015 10:54

20 pélagiques x 10 Tonnes = 200 tonnes
10.000 plaisanciers x 2 Kg : 200 tonnes !

frdc 29/03/2015 11:23

10.000 plaisanciers x 2kg = 20000kg , soit 20 tonnes

guerin 27/03/2015 16:25

Oui mai eux c’est en une semaine qu’il pêche 200 tonnes multipliées par plusieurs semaine la différence est là et puis dans la plaisance tout le monde ne pêche pas le bar

freediver 27/03/2015 10:26

Et rien pour les 50% l( et sûrement meme plus) restant ?

freediver 29/03/2015 19:22

Je suis completement d'accord avec les deux solutions. Ce n'est pas en pechant plus que l'on gagne beaucoup plus (juste un peu). Donc mettre des quotas fera augmenter le prix et evitera que des bars finissent en farine.
Ah pourquoi les politiciens ne sont pas des gens de la mer...

lehot julien 29/03/2015 18:17

Beaucoup de plaisanciers admettent que c'est suffisant et il y a d'autres poissons à pêcher.
Vu que je n'ais pas le droit de faire un autre métier que la ligne avec mon bateau, je pense à 2 solutions: fermer le bar de février à mars en touchant une petite indemnité pour vivoter durant ces 2 mois, sachant que dans 5 à 7 ans logiquement la mise à terre le reste de l'année augmentera. Ou nous mettre un quotas de 400kg par ligneur pour les 2 mois en espérant que le bar soir cher, ce qui devrai se tenir vu qu'il n'y en aura pas sur le marché. Vu que nous ne sommes pas beaucoup de ligneur, cela représenterait un faible tonnage et je pense qu'il ne participerait pas à creuser notre tombe. La première solution me va car dans quelques années on sera récompensée en espérant qu'on ne recommence pas les même erreurs une foi les stocks reconstitué.

freediver 28/03/2015 19:24

60 bars par an est largement suffisant. Cela permet de nourris sa famille et ses amis de poissons lors de beaux barbecues jusque la saison d'après. Mais le problème du quota annuel est que cela coûterait de l'argent (produite les bagues, les distribuer...) et reviendrai même sans doute à créer un permis pêche individuel (comment sinon s'assurer que la personne ne vient pas chercher plein de bagues). Mais cela aurait LA solution.
Je comprends pour la pêche durant les 3 mois de la fraie. Mais est ce que risquer l'appauvrissement du stock et ne plus pouvoir vivre du bar dans quelques années vaut le coup? Peut être interdire alors que quelques zones durant 3 mois ou alors la peche durant 1mois?1mois et demi?

lehot julien 28/03/2015 18:12

Malheureusement oui il y aura plus de prise accidentelle dans les chaluts. Sinon pour le quotas annuel je suis d'accord, comme ça ceux qui font 15 à 30 sortis peuvent avoir du poisson toute l'année. C'est d'ailleurs ce qu'on a proposé à notre réunion entre ligneur de mon secteur. On a parlé de 60 à 80 bars par ans, ce qui est pas mal quand on fait une moyenne de 2 à 3kg par poissons. Nous ne sommes pas anti plaisance ou la mer au pêcheurs, nous voulons juste une solution pour que tous le monde soit content et qu'on puisse vivre de notre métier. Malheureusement les petits métiers sont amené à disparaître et pour le moment la seul chose qui fera reprendre un peu de prix à mon bateau c'est qu'ils fassent des quotas individuel à l'année. Comme ça les gros achèteront mon bateau pour avoir le quotas et mon bateau restera à pourrir dans un jardin. J'espère vraiment que les choses vont changer avant d'en arriver là car avec des quotas individuel le prix des bateaux augmenteront et les jeunes n'auront pas les moyens de se lancer. Pour la fermeture de janvier à mars je suis partagé car sans le bar j'ai pas de mise à terre et on ne pêche pas assez le reste de l'année pour se permettre d'arrêter 3 mois. Mais si l'état me verse de l'argent pour cette période, ok même si je préfèrerai me débrouiller sans aides mais là c'est mon avenir qui est en jeux. Je suis fils de ligneur, j'ais pêché mon premier bar (3,3kg) à 6 ans sur une mitraillette à maquereaux, j'ais ça dans le ventre et dans la tête, alors je demande pas à rouler sur l'or mais vivre de ma passion.

freediver 28/03/2015 14:01

Le problème d'augmenter les tailles comme tu viens de le dire c'est que cela diminue la mise à terre... et cela augmente le rejet en mer car les filets ne vont pas faire du jour au lendemain la différence entre un bar de 36 et un bar de 42 non?
Je fais partie des plaisanciers qui vont à la mer 15 fois par an et j'aurai préféré un quota annuel (30bars par exemple).
Et la seule chose que l'on pourrait faire et d'arrêter de scier cette branche sur laquelle nous somme assis et donc interdire la pêche du bar durant la fraie pour tout le monde.