ActuNautique.com

Vers une vente aux enchères de La Calypso du Commandant Cousteau ?

Vers une vente aux enchères de La Calypso du Commandant Cousteau ?

Devant le silence de l'Equipe Cousteau, le chantier Piriou devrait déclencher la procédure de vente aux enchères du bateau du commandant Cousteau, qui encombre son chantier.

Décidément, Le dossier de La Calypso n'est pas un long fleuve tranquille !

L'Equipe Cousteau, association propriétaire du célèbre navire du Commandant Cousteau, dirigée par sa seconde épouse, Francine Cousteau, avait jusqu'au 12 mars pour régler ses 300 000 euros d'arriérés dûs au chantier breton et déménager l'épave.

L'association n'ayant pas précisé ses intentions, Pascal Piriou, P-DG du chantier éponyme va donc engager la procédure de saisie-vente du navire, à savoir un commandemement à payer qui, en l'absence de réglement, débouche sur la saisie du bien, et sa vente aux enchères en vue de rembourser tout ou partie de la dette.

Dans un communiqué de presse, Piriou précise que "L'Équipe Cousteau n'a pas pris de mesures concrètes et significatives laissant penser à Piriou qu'elle avait la volonté d'exécuter l'arrêt de la Cour d'Appel de Rennes. En conséquence et conformément à ce qui a été précédemment annoncé, Piriou va faire délivrer à Équipe Cousteau, dès lundi, un commandement de saisie-vente, qui débouchera sur une vente aux enchères de la Calypso".

Une démarche sans doute un peu brutale, mais qui ne ferme pas la porte à un accord, l'industriel précisant dans le même communiqué qu'il souhaitait "profondément donner à la Calypso un avenir digne de sa légende".

La procédure de vente aux enchères devrait intervenir d'ici un mois, en l'absence de réglement de la part de l'Equipe Cousteau, qui peut avant cette date, décider de vendre La Calypso de gré à gré.

Concrètement donc, l'Equipe Cousteau a donc au moins un mois pour éviter la vente aux enchères.

Par voie de communiqué de presse - l'association est injoignable par téléphone.... - l'Equipe Cousteau a indiqué ne pas vouloir commenter les actions et discours de Mr Piriou, précisant que la charpente du navire était en bon état, qu'un faux-nez neuf avait été réalisé, et qu'elle était "sereine et confiante" et ne communiquerait que le moment venu les informations relatives à "un futur positif pour la Calypso", concluant que "rien de négatif" n’arriverait à ce bateau.

La bataille des communiqués fait rage...


=> lire aussi
autres articles
sur PIRIOU

 
=> lire aussi
toute l'actualité
MARITIME

 

Partager cet article

Commenter cet article

MUSÉE FRÉDÉRIC-DUMAS 17/03/2015 12:16

Bonjour, si la coque ne vaut guère, il reste le "faux-nez" une idée de frédéric Dumas qui est la seule pièce historique et unique désormais. Nous souhaitons le sauver quitte à réunir les fonds au "prix de la ferraille".
Pour le musée Hervé Monjoin responsable des collections