ActuNautique.com

VIDEO - nouvelle mise à l'eau d'un voilier de grand voyage Boreal 47

VIDEO - nouvelle mise à l'eau d'un voilier de grand voyage Boreal 47VIDEO - nouvelle mise à l'eau d'un voilier de grand voyage Boreal 47

La semaine dernière était mis à l'eau un Boreal 47, un voilier de grand voyage du chantier éponyme breton.

En moins de 10 an, le chantier Boreal, situé à Tréguier, dans les Cotes d'Armor, a su s'imposer comme une référence dans le domaine des voiliers de grand voyage en aluminium, avec une gamme riche de 6 modèles, dont 4 déjà construits, les Boreal 44, Borel 47, Borel 52 et Borel 55, les 63 et 78 étant en projet.

Les chiffres parlent d'eux-même : avec 28 bateaux déjà mis à l'eau et 8 prévus cette année, pour un carnet de commandes de 15 unités, 30 salariés et un chiffre d'affaires de 3.8 millions d'euros, Boreal surfe sur le succès, comme l'un des leaders du genre !

Un succès planétaire puisque les Boreal sont exportés à plus de 75%, dans le monde entier, jusqu'au Japon, le premier marché export de la société bretonne étant la Suisse.

Pas étonnant donc que le tout dernier Boréal 47 mis à l'eau jeudi dernier l'était pour le compte d'un couple d'entrepreneurs allemands, travaillant dans la publicité en ligne, et dont le Boreal deviendra.... la résidence principale !!

Construit tout en alu, de la coque au pont, comme le précise sur ActuNautique.com Jean-François Eeman, responsable commercial du chantier et associé, pour des raisons de rigidité, de totale unicité de la construction et de meilleure isolation (8cm d'isolant !), le Boreal 47 se distingue par son doghouse, son puits de chaîne recentré au pied du mât (une spécialité maison depuis 10 ans !) et son mono-safran protégé des chocs par un embryon de quille.

Egalement par ses deux compartiments étanches, dont l'arrière situé en amont de la mèche de safran (on ne sait jamais) et son roof panoramique.

Autant d'éléments qui font de ce dériveur lesté destiné à aller au bout du monde, un voilier très sûr mais aussi très habitable (14,80m de long, 4,50m de large pour un déplacement de 12.8 tonnes) avec son aménagement 3 cabines deux salles de bain, dont une cabine armateur.

Aller très loin ?

Obelix, un Boreal 47 vient en effet de passer le Cap Horn, en solitaire - avec un chien - en direction de Cap Town, après une escale à l'ile Gough !

Lors du dernier Boot de Düsseldorf, rappelons que c'est un Boreal, en l'occurrence le Boreal 52 qui a remporté à l'unanimité le trophée de voilier de grand voyage de l'année. Une belle consécration somme toute logique de la profession...


=> lire aussi
autres articles
chantier BOREAL

 
=> lire aussi
toute l'actu
VOILE

Partager cet article

Commenter cet article