ActuNautique.com

La vente ou la liquidation pour les voiliers Archambault (86)

La vente ou la liquidation pour les voiliers Archambault (86)

Le 10 avril prochain, le Tribunal de Commerce Poitiers statuera, entre un rachat du chantier ou sa mise en liquidation.

Grosse mer pour le chantier Archambault spécialisé dans la construction de voiliers de course et de course croisière.

Placée en redressement judiciaire le 3 février dernier, la société fait désormais l'objet d'une demande de plan de cession de la part de son propriétaire, Thomas Duhen, un cadre du secteur de l'offshore qui avait repris la société en avril 2014.

Avec 3 dépôts de bilan en 3 ans, le chantier Archambault a su faire preuve d'une grande résilience, mais sans toutefois jamais parvenir à redresser la barre, le chiffre d'affaire de l'entreprise avoisinant à peine le million d'euros, plombé notamment par l'inénarrable M34...

A l'aube de ses 50 ans, la société, qui aurait fait l'objet de différentes marques d'intérêt de la part de repreneurs possibles, devra pouvoir s'adosser à un investisseur disposant de fonds suffisants pour terminer l'A 13, un 45 pieds qui porte tous les espoirs de développement de la société, et relancer une dynamique commerciale qui s'est effondrée avec le passage à un mode de commercialisation direct.

Un exemple qui montre bien toute la fragilité de la filière nautique, alors que le gouvernement est en train de décider la mise en place d'une taxe mouillage dont les premières conséquences, avec de nombreuses annulations de ventes de bateaux, s'annonce calamiteuse pour la filière...

=> lire aussi

Troisième faillite en 3 ans
pour les voiliers Archambault

Partager cet article

Commenter cet article

aziz 05/04/2015 13:21

Ce n'est que le debut , nous sommes dans une periode ou il faudrait agrandir les marinas ,
rien n'avance , deja des milliers de plaisanciers reçoivent des notifications d'attente de 10ans
la plaisance requiem ! quand a la taxe , encore une trouvaille d'enarques sans doute , debile,
tout à l'envers , pour redemarrer la charette faut alléger , tous nos cerveaux chargent la mule !!
il n'y aura que la fin de triste . Amen .