ActuNautique.com

Land-Rover en vedette lors du prochain Tour de Belle Ile

Photos 2 & 3 - Y. Zedda & A. Dochler
Photos 2 & 3 - Y. Zedda & A. DochlerPhotos 2 & 3 - Y. Zedda & A. Dochler

Photos 2 & 3 - Y. Zedda & A. Dochler

Le constructeur automobile britannique renforce son leadership dans la voile, en s'associant pour la troisième fois au Tour de Belle Ile qui accueille près de 500 participants cette année.

La baie de Quiberon aura des petits airs de San Francisco le 9 mai prochain au moment où sera donné, à 10h00 précises, le départ de l'édition 2015 du Tour de Belle Ile.

Cette année, l'esprit de la Coupe de l'America flottera en effet sur cette épreuve assez unique associant plaisanciers et skippers pros, avec la présence de multicoques s’inspirant directement des AC72 dont les vols au-dessus des flots à 45 nœuds ont régalé tous les amateurs de voile durant l’été 2013.

Le plus proche en terme de philosophie sera l’AC45 Groupama, à la barre duquel Franck Cammas disputera cette saison les America’s Cup World Series.

Modèle réduit d’un AC72 mais très proche du futur bateau de la Coupe, l’AC48, ce catamaran monotype de 13,45m aura tout juste été mis à l’eau en version volante, avec nouveaux foils et safrans. Dans la famille Groupama, il sera accompagné de l’Extreme 40 et du Class C, petit catamaran à foils et aile rigide de 7,62m aligné en septembre prochain sur la petite Coupe de l’America à Genève.

« Le Tour de Belle-Ile est l’événement idéal pour sortir notre flotte, nous avons des bateaux particuliers que les gens voient souvent dans les revues spécialisées, c’est bien aussi de les montrer en vrai lors de cette belle fête du nautisme, explique Franck Cammas sur ActuNautique.com, content de régater avec des multicoques de philosophies ou de tailles différentes. C’est sympa de mettre sur une même ligne des bateaux qui ne se rencontrent jamais. Je pense que notre AC45 sera totalement concurrentiel par rapport aux autres multicoques, surtout si la mer est plate. Quant au Class C, s’il y a 8 nœuds de vent et une mer plate, il peut battre tous les bateaux du monde ! »

Autre bateau qui étrennera ses habits de lumière sur ce Tour de Belle Ile 2015, le Multi70 Edmond de Rothschild de l’écurie Gitana, troisième de la dernière Route du Rhum dans une première version volante (safrans en T), que l’équipe a encore fait évoluer cet hiver avec la mise au point de foils asymétriques. « Nous montons d’un cran avec des plans porteurs plus grands pour que le bateau puisse vraiment s’arracher de l’eau », explique Sébastien Josse, vainqueur du TOUR DE BELLE-ILE en 2012 sur ce même trimaran et de l’édition précédente sur Gitana 11, record à la clé (2h42). Et l’intéressé d’ajouter avec une pointe de gourmandise : « Si nous avons de bonnes conditions, nous viendrons claquer le record, c’est le but ! » Enfin, si les conditions météo le permettent, le Gitana Team alignera également son GC32 Edmond de Rothschild, dont la barre sera confiée à Gurvan Bontemps.

Edmond de Rothschild ne sera pas le seul multicoque de 70 pieds puisque, dans des versions moins volantes, seront également de la partie les MOD70 Oman Sail emmené par Sidney Gavignet, qui participe pour la première fois à l’épreuve, accompagné de Damian Foxall et de navigants omanais qu’il continue de former, et Paprec Recyclage, skippé par un Jean-Pierre Dick toujours au rendez-vous du TOUR DE BELLE-ILE: « Je viens profiter de ce bateau extraordinaire en attendant mon prochain 60 pieds Imoca (Saint-Michel-Virbac, mis à l’eau en août prochain), c’est aussi une belle occasion de mettre en avant les couleurs de Paprec sur une course que j’apprécie, ce sera un beau week-end de partage », confie le Niçois.

Du partage, il en sera également question à bord du tenant du titre, le trimaran Sensation Océan (60 pieds), avec Alain Gautier à la barre d’un équipage composé en grande partie d’amateurs. « Je reviens tous les ans sur le Tour de Belle-Ile pour me faire plaisir et faire plaisir aux clients, c’était le cas l’année dernière avec des conditions incroyables et la victoire au bout. 

Avec la collaboration qui lie Armel Le Cléac'h à Land Rover en tant qu'ambassadeur de marque mais aussi en étant partenaire des Extrême Sailing Series, le soutien de Land Rover au Tour de Belle Ile en tant qu'unique partenaire automobile prend tout son sens et confirme une fois encore l'engagement de la marque dans le monde de la voile.

Avec une évolution majeure cette année puisque le constructeur de véhicules tout-terrain et  de SUV renforcera sa présence sur le village du Tour en exposant plusieurs véhicules dont le tout nouveau Discovery Sport.

Sachant que Land Rover intensifiera également l’expérience du Tour de Belle Ile auprès de ses clients, en leur proposant de participer à l’épreuve à bord d’un catamaran inscrit parmi parmi les 500 voiliers engagés !

Partager cet article

Commenter cet article