ActuNautique.com

500 mètres, les plus hautes vagues jamais mesurées en mer

500 mètres, les plus hautes vagues jamais mesurées en mer

Le MIT vient de mesurer les plus hautes vagues jamais constatées dans l'océan, en ayant recours... à deux sous-marins !

On pensait que les pires vagues jamais observées sur terre étaient les vagues scélérates, ces murs d'eau de 20 à 35m de haut responsables de bien des disparitions en mer, et qui sont la terreur des navigateurs et skippers les plus expérimentés.

Il n'en est finalement rien !

Le MIT vient en effet d'enregistrer des vagues bien plus hautes encore, de près de 500 mètres, mais des vagues qu'il est difficile d'observer du fait de leur nature; ces vagues étant... sous-marines !

Qualitfiées d'ondes internes, elles sont étudiées depuis peu, qui ont été découvertes au début du XXe siècle par l'explorateur norvégien Fridtjof Nansen.

Leur hauteur peut être impressonnante et n'a en tout cas rien à voir avec les pires vagues scélérates, puisqu'elles peuvent mesurer jusqu'à dix fois leur hauteur, un chiffre qui fait froid dans le dos !

Afin de mieux comprendre ce phénomène, le MIT a déployé toute une série d'instruments de mesure en Mer de Chine, fixés sur des câbles sous-marins fixes, en les compétant de deux mini-sous-marins.

Les résultats ne se sont pas fait attendre, et ont permis de relever des hauteurs de vagues sous-marines bien plus élevées que ce à quoi les chercheurs s'attendaient, avec des pics de près de 500m !!

Ces vagues, dont le déplacement est très lent, ont une ampleur hors du commun, et dégagent une énergie gigantesque.

Leur origine viendrait des différentes densités d'eau composant l'océan, entre la densité très forte observée dans les fosses abyssales et celle plus faible observée en surface, mais aussi des mouvements engendrés par les différentes directions prises par ces "nappes" d'eau non homogènes.

A l'instar des vagues de surface, ces vagues sous-marine se déplacent, parcourant parfois des milliers de kilomètres, avant d'aller se briser sur les plateaux continentaux 

Leur étude a ceci d'important qu'elles représentent un danger possible pour l'exploration offshore, tout en recélant un potentiel inexploité dans le cadre du développement d'énergies renouvelables.

Partager cet article

Commenter cet article

Adam 23/09/2016 00:23

Si seulement une vague de la sorte pouvait balayer la planète ! En noyant et tuant si possible tous les méchants de la terre.

lucien 17/10/2016 17:08

quel âge as-tu Adam? te souviens-tu du tsunami en Asie ? as-tu vue les images à la télé?

lidia 20/09/2016 12:48

Je suis pas sur mais la vague la plus haute elle est estimée à 523 mètres je pense.