ActuNautique.com

Bordeaux s'embrase pour la Solitaire du Figaro

Photos : A. Courcoux
Photos : A. Courcoux

Photos : A. Courcoux

C’est par un spectacle grandiose que s’est ouverte, vendredi soir, la 46ème Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire.

Dans la nuit bordelaise, le Belem et la flotte des figaristes ont fait une entrée magistrale dans le port de la Lune, portés par une magie en sons et en lumières. Un peu plus tôt, Alain Juppé, maire de la ville d’accueil de ce Grand départ, Eric Bompard, Président d’Eric Bompard cachemire et Pierre Bojic, Directeur Général de Pen Duick avaient inauguré le village installé sur les quais du fleuve.

Les solitaires avaient des étoiles plein les yeux hier soir, alors que leur remontée de la Garonne depuis Pauillac prenait fin. A l’heure de gagner leur place sur le ponton d’honneur, tous étaient touchés au cœur par l’accueil réservé par Bordeaux et les 50 000 personnes venues pour saluer leur arrivée au cœur de la ville. Rarement La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire avait connu un tel moment de fête et de célébration à l’occasion de cette "parade des Héros".

Samedi matin, le village a ouvert ses portes pour une première journée très fréquentée.

Les skippers se sont quant à eux retrouvés pour le briefing d’accueil. A la mi-journée, dans des conditions légères mais parfaites pour laisser aux spectateurs le plaisir et la découverte de voir évoluer les monotypes devant le miroir d’eau, les premiers figaristes ont disputé le run d’exhibition inaugural de cette semaine.

Sans aucune incidence sur le classement, ce parcours pour la parade a inévitablement donné envie aux régatiers de jouer la gagne et de faire le spectacle. Une confrontation amicale remportée par Thierry Chabagny (Gédimat), comme une envie de démontrer, si besoin était, que l’homme est en forme !

Les skippers feront ainsi le show tous les jours jusqu’à vendredi et la finale de ces runs.

Bordeaux s'embrase pour la Solitaire du Figaro

Partager cet article

Commenter cet article