ActuNautique.com

Un nouveau voilier monotype en 2019, pour la Classe Figaro-Bénéteau

Les Figaro Bénéteau 2 le long du quai des Chartrons, à Bordeaux, avant le départ de la Solitaire du Figaro 2015 - photo : N Venance
Les Figaro Bénéteau 2 le long du quai des Chartrons, à Bordeaux, avant le départ de la Solitaire du Figaro 2015 - photo : N Venance

Les Figaro Bénéteau 2 le long du quai des Chartrons, à Bordeaux, avant le départ de la Solitaire du Figaro 2015 - photo : N Venance

Mercredi, à Bordeaux, ville qui accueille la Solitaire du Figaro 2015, avait lieu un assemblée générale extraordinaire de la Classe Figaro-Bénéteau, lors de laquelle les coureurs ont voté pour l'arrivée d'un nouveau voilier à l'horizon 2019 !!

Cette décision fait suite aux réflexions en cours depuis le dernier Nautic, qui ont conduit à l'envoi d'un questionnaire aux différents acteurs de la classe, qu'il s'agisse de skippers, de sponsors ou d'organisateurs de courses.

Les 80 réponses collectées ont permis de dégager différentes tendances et souhaits d'évolution de la classe, dont le plus marquant consiste dans le changement de son monotype.

Lancé en 2003 pour une période initiale de 10 ans et signé par l'architecte naval Marc Lombard, le Figaro-Bénéteau 2 s'est révélé être un bateau particulièrement fiable et performant, qualités qui ne doivent toutefois pas empêcher d'anticiper son remplacement.

Le nouveau voilier monotype Figaro-Bénéteau 3 devrait être opérationnel pour la saison 2019, ce qui devrait permettre au chantier de lancer les premières pré-études très rapidement.

Le cahier des charges se basera sur les attentes et idées des membres de la classe et pourrait déboucher sur un avant-projet dévoilé lors du prochain Nautic.


=> lire aussi
autres aticles
Solitaire du Figaro 2015

 
=> lire aussi
toute l'actualité
Courses & Régates
Un nouveau voilier monotype en 2019, pour la Classe Figaro-Bénéteau
Un nouveau voilier monotype en 2019, pour la Classe Figaro-Bénéteau

En savoir plus sur la Classe Figaro-Bénéteau

Après des années de régates à bord de Half Toners, véritables laboratoires technologiques rendant la maîtrises des coûts et l’équité sportive quasi impossibles, l’idée d’un championnat à armes égales a germé dans les esprits des marins.

Ainsi est né, sous la plume des architectes Berret et Finot et dans les chantiers Bénéteau, le Figaro Bénéteau premier du nom et dans son sillage l’association regroupant skippers, propriétaires et organisateurs, La Classe Figaro Bénéteau (association loi 1901).

A bord de ce monotype, des générations de navigateurs se sont succédées, faisant de ce circuit un modèle unique en son genre.

L’arrivée du Figaro Bénéteau 2 fut un nouveau départ pour la série.

Ce bateau, pensé par et pour les solitaires, a une sacrée cote auprès d’eux qui chaque année s’affrontent lors de nombreuses épreuves corsées.

  • Solitaire, double ou équipage ? Tous les choix sont permis.
  • Course au large ou régates ? Il y en a pour tous les goûts.

Les skippers professionnels qui veulent mordre dans le Championnat de France de Course au Large en Solitaire ou les amateurs qui veulent tenter leur chance le temps d’une Solitaire du Figaro ou d’une course océanique.

Un circuit vraiment complet et vigoureusement dynamique enrichi d’épreuves complémentaires et attractives.

Partager cet article

Commenter cet article