ActuNautique.com

La Marine Nationale réceptionne la frégate Fremm Provence

La Marine Nationale réceptionne la frégate Fremm Provence

Le 12 juin, le chantier DCNS a livré à Brest la frégate multimissions FREMM Provence destinée à la Marine nationale.

Cette frégate est la deuxième de la série commandée par la Marine Nationale française.

La livraison de la frégate multimissions FREMM Provence est le résultat d’un processus de conception et de construction maîtrisé par DCNS en étroite collaboration avec les équipes de la Marine nationale, de la DGA et de l’OCCAR.

Ce succès technologique et industriel a mobilisé l’ensemble des sites de DCNS et ses entreprises partenaires et sous-traitantes pour respecter la tenue des jalons industriels, notamment la mise à flot en septembre 2013 et la première sortie à la mer en septembre 2014.

La livraison de la deuxième de série pour la Marine nationale intervient quelques semaines après la réussite inédite en Europe du premier tir de missile de croisière naval (MdCN) depuis la première de série, la FREMM Aquitaine.

La vente d’une frégate à la Marine Royale du Maroc et à la Marine égyptienne ainsi que l’annonce du lancement du programme de frégates de taille intermédiaire confortent les ambitions de développement international de DCNS grâce à une offre élargie de navires de surface de premier rang.

"La livraison de la FREMM Provence est l’occasion de saluer la maîtrise industrielle et technologique de DCNS et de ses sous-traitants. Elle souligne notre capacité à assurer une production en série de navires de combat de premier rang pour satisfaire les besoins de nos marines clientes comme celles du Maroc et de l’Egypte. Aujourd’hui, nous sommes fiers de livrer ce deuxième navire à la Marine nationale." déclare Anne Bianchi, Directrice des programmes FREMM sur ActuNautique.com.

La livraison de la FREMM Provence marque l’aboutissement de la montée en puissance du système de combat de dernière génération SETIS développé par DCNS.

Le navire est désormais doté d’une solution à la pointe de la technologie parfaitement intégrée à bord. La réussite du tir d’un missile de croisière naval (MdCN) le 19 mai 2015 à partir de la FREMM Aquitaine démontre en effet la capacité de lutte anti-terre vers des objectifs situés dans la profondeur du territoire adverse. En plus des capacités de lutte anti-sous-marine, anti-surface et anti-aérienne, la FREMM a désormais atteint ses pleines capacités technologiques.

"DCNS a franchi avec succès cette étape essentielle pour le système de combat SETIS® de la FREMM. Nous sommes fiers d’avoir contribué à la réussite du tir d’un missile de croisière à partir d’un navire de surface, une première en Europe. Ce résultat démontre l’expertise de DCNS dans le domaine de la conception et de l’intégration des systèmes de combat", souligne Anne Bianchi.

Pour DCNS, le programme FREMM représente à ce jour la construction de dix frégates, dont huit pour la Marine nationale.

Six d’entre elles auront été livrées d’ici 2019 et deux frégates dotées de capacités anti-aériennes renforcées seront livrées avant 2022. Deux autres unités ont été vendues à des clients internationaux : la Marine Royale du Maroc et la Marine égyptienne.

Tandis que la Fremm Provence était livrée, les ateliers du chantier DCNS s'activaient sur les 4 autres Fremm en construction ou finition, à savoir la FREMM destinée à la Marine égyptienne, ex-FREMM Normandie, livrée à l’été 2015 ; la FREMM Languedoc qui réalisera sa première sortie à la mer à l’automne 2015 ; la FREMM Auvergne est actuellement en forme de construction avant sa mise à flot en septembre 2015 et la FREMM Bretagne est actuellement en cours d’assemblage.


=> lire aussi
autres articles
sur les FREMM

 

=> lire aussi
toute l'actualité
de DCNS

 

Partager cet article

Commenter cet article

Esteban80 16/06/2015 09:03

2 à ce jour sur un programme initial de 18 ... C'est purement symbolique pour gérer le second "empire" maritime de la planète ! Peut-être pourrions nous aussi vendre le CDG à l'Egypte et transformer les BPC russes en porte-drones ?