ActuNautique.com

Yann Eliès remporte sa troisième Solitaire du Figaro à Dieppe

Yann Eliès - trois victoires dans la Solitaire du Figaro, en 4 ans !

Yann Eliès - trois victoires dans la Solitaire du Figaro, en 4 ans !

Yann Eliès (Groupe Queguiner - Leucémie espoir) a remporté la 46ème édition de la Solitaire du Figaro, soit sa 3e victoire en 4 ans !

C’est donc Yann Eliès qui remporte cette 46 ème Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire après décision du jury, suite aux réclamations portées contre Xavier Macaire.

Les 60 minutes de pénalité infligées au Montpelliérain recomposent le podium tel qu’il l’était avant le départ de la dernière étape. Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) est donc deuxième, lui qui écope également d’une pénalité de 2 minutes 30 pour avoir noyé son téléphone Iridium pendant la dernière étape. Premier à franchir la ligne d’arrivée hier à Dieppe, Xavier Macaire (Skipper Hérault) se retrouve finalement troisième au général.

Un classement d’étape modifié

Avant de chambouler le classement général, les décisions rendues cet après-midi par le jury ont commencé par modifier le classement de la dernière étape Torbay-Dieppe. Le vainqueur en est Adrien Hardy ( Agir Recouvrement), devant Vincent Biarnès (Guyot environnement) suivi de Yoann Richomme (Skipper Macif 2014). Benjamin Dutreux (Team Vendée) termine quatrième et premier bizuth (de l’étape). Xavier Macaire rétrograde à la 5ème place à 10 secondes devant Alexis Loison (Groupe Fiva). Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) reste, malgré sa pénalité, à la 18ème place qu’il occupait sur la ligne d’arrivée cette nuit.

Après ses deux victoires en 2012 et 2013, Yann Eliès rejoint le club très fermé des triples vainqueurs de La Solitaire, composé de Jérémie Beyou, Jean Le Cam, Michel Desjoyeaux et Philippe Poupon. Parmi les grands favoris au départ de Bordeaux, Yann s’est emparé de la première place au général à la faveur de sa victoire dans la troisième manche à Torbay`. C’était sa dixième dans La Solitaire ce qui fait de lui l’égal de Jean Le Cam au nombre de victoires d’étapes.

S’il n’a pu résister à l’audace d’un Adrien Hardy (Agir Recouvrement) ou à la maîtrise d’un Xavier Macaire entre Torbay et Dieppe, il a fait preuve encore une fois sur cette Solitaire d’une grande maîtrise, d’une solide confiance et de l’indispensable brin de réussite. Deuxième à Sanxenxo puis troisième en Cornouaille (Concarneau), il n’a jamais été loin dans le rétroviseur des leaders temporaires, si ce n’est lors de ce final le long des falaises avant Dieppe. Eliès cultive ainsi une façon de naviguer bien à lui, forgée par 16 participations, la première disputée à 23 ans. Très à l’aise dans les transitions, sûr de sa vitesse, notamment au portant et dans les petits airs qui ont dominé les deux dernières étapes, Yann ne s’expose que rarement dans des coups risqués mais soigne ses trajectoires, sait créer les petits décalages qui peuvent se cumuler pour faire le trou… et commet très peu d’erreurs. Course au temps cumulé, La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire a récompensé encore une fois le talent dans la régularité.

Partager cet article

Commenter cet article