ActuNautique.com

VIDEO - Les atrocités du Monde du Silence du Commandant Cousteau

VIDEO - Les atrocités du Monde du Silence du Commandant Cousteau

Un visionnage actuel du Monde du Silence du Commandant Cousteau fait froid dans le dos.

Le commandant Cousteau est à n'en pas douter l'une des personnalités préférées de Français, qui sont nombreux à avoir découvert la mer et ses richesses à travers ses différents films et documentaires.

Une façon de s'évader, devant son poste de télévision, qui a su créer bien des vocations, donné envie d'apprendre à plonger, à faire de la voile ou tout simplement à aimer paresser sur la plage !!

Depuis quelques semaine cependant, l'image de l'océanographe-plongeur est sérieusement écornée, suite à une émission qui s'est intéressée au "chef d'oeuvres" de Cousteau, le "Monde du Silence". Un film documentaire coréalisé par Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle entre 1954 et 1955, sorti en salles un an plus tard et qui remporta la Palme d'Or du Festval de Cannes en 1956, avant de rafler l'Oscar du meilleur film documentaire un an plus tard aux Etats-Unis.

Visionné de nos jours, ce film laisse pantois.

Le romancier Gérard Mordillat a sonné la charge, lors de l'émission de télévision La bas si j'y suis, dénonçant l'oeuvre "d'une bande d'abrutis satisfaits".

Il faut dire que nos océanographes n'y vont pas avec le dos de la cuiller dans leurs expériences  !

Comment recencer la faune d'un lagon en deux temps trois mouvements ? Rien de plus simple en fait !! Il suffit de l'anéantir à l'explosif, pour ensuite compter les cadavres remontés à la surface !!

Une tortue géante passe dans le coin ? Pourquoi ne pas l'utiliser comme un sous-marin de poche ! Ne parlons pas des tortues terrestres qui servent à véhiculer nos explorateurs aventuriers !

Autre passage d'anthologie : La Calypso fonce sur un banc de cachalots, heurte un bébé de son hélice, ce qui pousse son équipage à abréger les souffrances de l'animal en vidant dessus les chargeurs de leurs fusils...

Enfin, partant du principe que tous les marins du monde détestent les requins, les malheureux rorquals sont l'objet d'un massacre en règle, qui laisse l'équipage épuisé...

Un visionnage édifiant, qui permet de se rendre compte, 60 ans après, du changement de mentalité à l'endroit de l'enviornnement, heureusement survenu depuis lors...  

=> autres articles sur le Commandant Cousteau

 

Partager cet article

Commenter cet article

Nouveau 06/08/2015 22:32

Il faut dire qu'à l'époque beaucoup avaient connu la guerre et étaient séduits par les armes et prenaient des risques ......le déminage , les OF , les DF etc...
Certains se servaient de bouteilles de carbure d'acétylène dans les bancs de sardines , ou des OF de récupérations.......et ils ramassaient les sardines qui avaient le ventre éclaté. On les reconnaissaient à celà....... Moi! je n'en étais pas car trop jeune et ce n'était pas mon truc .

Jacquey 17/07/2015 12:09

ces images, qui n'ont pas choqué il y a plus d'un demi siècle, prouvent qu'il y a bien une prise de conscience générale. il faut continuer et aller plus loin encore...
juste une information pour Monsieur Mordillat, bâbord et tribord sont les cotés du navire, les ordres de barre se donnent en gauche et droite !

VS 16/07/2015 14:37

Oui, c'est vrai, Cousteau ne l'a jamais renié et a eu ce courage, il a fait son mea culpa ! Oui c'est vrai, mais encore faut-il remettre ceci dans le contexte d'une époque. Et toute la carrière de Cousteau montre bien l'évolution. Nous lui devons d'ailleurs d'avoir été sensibiliser, il a joué un énorme rôle au niveau planétaire. Ce procès en sorcellerie est puant !!!

Thierry L 16/07/2015 14:21

Maintes fois débattu sur de nombreux forum. Attention à resituer tout cela dans le contexte de l'époque....Cousteau lui même en était très conscient et assumait cela sans complaisance. Peu d'entre nous seraient aujourd'hui capables de réaliser le même chemin intellectuel que le célèbre commandant.