ActuNautique.com

MYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland Jachtbouw

MYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland Jachtbouw
MYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland JachtbouwMYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland Jachtbouw
MYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland JachtbouwMYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland Jachtbouw

Aujourd'hui, dans la chaîne d'information Multicoques et la chaîne d'information Yachting d'ActuNautique.com - Le cabinet d'architecture navale Berret-Racoupeau a dévoilé sur le Monaco Yacht Show 2015, un projet de yacht catamaran de 24m en composite, pour le compte du chantier néerlandais Holland Jachtbouw.

Olivier Racoupeau présente ce projet en exclusivité sur ActuNautique.com !

Olivier Racoupeau, ce Monaco Yacht Show 2015 est l'occasion pour vous de dévoiler un projet de catamaran de luxe, développé pour le chantier néerlandais Holland Jachtbouw. Comment se présente ca bateau ?

Olivier Racoupeau - C'est un bateau léger, performant, équipé de dérives pivotantes logées dans des embryons de quilles, doté d'une grande surface habitable, surmontée d'un vaste flybridge.

Des dérives pivotantes, c'est original sur un catamaran, non ?

Olivier Racoupeau - Oui et non : nous avons travaillé sur plusieurs projets utilisant cette technologie. Cela permet de bénéficier des avantages des dérives sabre, sans en avoir les inconvénients, notamment au niveau de l'habitabliité et des manoeuvres. Cette solution permet en outre d'avoir un bateau moins vulnérable en cas de choc, qu'avec une dérive sabre.

Tout en présentant les qualités d'une dérive sabre...

Olivier Racoupeau - Cette solution permet effectivement d'avoir un bateau qui remonte bien au vent et au portant ! Après, cette technologie représente une certaine complexité dans l'installation des systèmes, qui n'est pa négligeable et qui la réserve avant tout au monde du yachting. 

Avec 24m de long soit 78 pieds, ce modèle est un yacht, dont le design intérieur est signé Nauta Design...

Olivier Racoupeau - Effectivement, Nauta Design est un cabinet réputé dans ce domaine, avec qui nous travaillons de temps en temps. L'aménagement intérieur propose 1 suite armateur et 3 cabines invités. 

Quelle est la nature de la relation tissée avec le chantier Holland Jachtbouw sur ce modèle ?

Olivier Racoupeau - Il s'agit d'une collaboration spécifique, qui doit déboucher sur une production custom ou semi-custom, selon la demande rencontrée. On ne peut pas parler d'une production en série pour ce type de catamaran, qui évolue clairement dans le secteur du yachting. 

Quelles sont les autres actualités de votre cabinet, alors que débute la saison nautique 2015-2016 ?

Olivier Racoupeau - Il m'est difficile de vous parler des projets sur lesquels nous planchons actuellement et qui seront dévoilés par certains chantiers dans les mois à venir mais l'Ipanema 58 a rencontré un vif succès sur le salon de Cannes et le chantier Fountaine semble très satisfait de son démarrage commercial.

Toujours chez Fountaine-Pajot, le nouveau 40 pieds sera présenté à Paris  

Olivier Racoupeau - Le nouveau Fountaine-Pajot de 40 pieds, largement dévoilé, notamment dans vos colonnes, sera en effet présenté pour la toute première fois à Paris, qui fait l'objet d'un nombre important de pré-commandes.

Ce modèle annonce un certain renouveau en matière de style chez Fountaine-Pajot. Ces évolutions seront-elles déclinées sur les futurs catamarans à voile du chantier ?

Olivier Racoupeau - Le FP 40 a bénéficié de deux évolutions importantes par rapport à la gamme existante. La première qui a porté sur le style intérieur, qui sera décliné sous forme de millésime sur l'ensemble des gammes. La seconde sur le style extérieur, qui fait apparaître de la couleur sur les montants supérieurs, pour affiner la silhouette, et des vitrages laréraux modifiés, pour donner un peu plus de longitudinalité au profil. Ces évolutions seront probablement déclinées sur le reste de la gamme, au gré des renouvellements, mais cela... seul le chantier peut vous le confirmer ou pas !


=> toute l'actualité du Monaco Yacht Show 2015 
 
MYS - Berret-Racoupeau signe un projet de yacht catamaran à dérives pivotantes pour Holland Jachtbouw

Partager cet article

Commenter cet article

maryvonne autin 02/10/2015 15:09

bon courage et bon vent pour eux