ActuNautique.com

Première interview d'Hervé Gastinel, nouveau président du groupe Bénéteau

Première interview d'Hervé Gastinel, nouveau président du groupe Bénéteau

A l'occasion du Yachting Festival de Cannes, Hervé Gastinel, nouveau président du directoire du groupe Bénéteau a accordé une interview exclusive à ActuNautique.com.

C'est 15 jours à peine avant l'ouverture du Yachting Festival qu'Hervé Gastinel a pris ses fonctions de Président du Directoire du groupe Bénéteau, après le départ surprise de son prédécesseur, Bruno Cathelinais, durant l'été. A l'occasion du Yachting Festival, il partage ses premières impressions à la tête de l'un des leaders mondiaux du Nautisme et du Yachting.

Hervé Gastinel, vous venez tout juste de prendre vos fonctions à la tête du groupe Bénéteau, l'un des leaders mondiaux de la filière nautique, avec des marques que l'on ne présente plus, comme Bénéteau, Jeanneau, Prestige, Lagoon, Monte Carlo Yachts, CNB, Glastron... Quelles sont vos toutes premières impressions ?

Hervé Gastinel - Je suis tout d'abord frappé par les grandes forces de ce groupe. Le groupe Bénéteau est un groupe qui m'a impressionné par sa capacité à continuer d'investir tout au long de la crise, là où j'ai vu tant d'entreprises industrielles se recroqueviller sur elles-mêmes, se rétrécir. Là, nous avons un groupe qui est resté très constant dans sa volonté de croissance, de développement et d'innovation, et cela se voit immédiatement, tant dans son outil industriel que dans son plan produit. 

Une constance dans la stratégie que vous attribuez à quoi exactement ? A son actionnariat majoritairement familial ? 

Hervé Gastinel - Oui, je crois que c'est une grande chance que d'avoir un actionnariat familial, qui a une vision à long terme, que l'on ne retrouve malheureusement plus beaucoup dans des groupes plus financiers. L'autre grande chance qui est à la base de cette constance, c’est la richesse de l'expertise interne. Le groupe peut compter sur beaucoup d'experts, de grands professionnels, de passionnés qui ont accumulé au cours des années un savoir-faire assez unique, que l'on retrouve dans les bureaux d'étude, dans les usines, dans le marketing, dans la logistique, dans le commerce et le service après-vente. Le groupe Bénéteau dispose d'une vraie richesse humaine faite de personnalités très diversifiées, qui constitue un atout assez incroyable sur le marché.

Hervé Gastinel, vous êtes un industriel pour avoir dirigé durant 15 ans une grosse ETI du secteur du BTP, Terreal. Quels points communs avez-vous découvert entre ces deux entreprises ?

Hervé Gastinel - Tout d'abord la taille humaine, avec là aussi une origine familiale fortement assumée ; ensuite une volonté d'internationalisation très forte, Beneteau avec son développement aussi bien en Amérique, qu'en Europe et en Asie ; aussi une culture commune de l'innovation, marquée par beaucoup d'efforts d'investissement ; enfin, une volonté dans ces deux entreprises, d'aller vers des systèmes, des solutions complètes associant produits et services.

Aujourd'hui, quelles sont les priorités du groupe Bénéteau ?

Hervé Gastinel - Les priorités du groupe Bénéteau telles que je les analyse à ce stade de mon parcours d'introduction dans le groupe, c'est d'abord de développer nos positions sur le marché du motonautisme, qui représente au niveau mondial 14 milliards sur les 16 milliards de la filière, sans pour autant négliger le marché des voiliers sur lequel le groupe entend consolider son leadership mondial ; ensuite, ce sont les unités de grande taille, comprises entre 40 et 60 pieds, pour tout ce qui est des bateaux de série,puis, pour le semi-custom, de 60 à 100 pieds, comme l’a montré par exemple le remarquable succès de Monte Carlo Yachts,et enfin les one-off avec CNB et des unités sur mesure. Une autre priorité que je voudrais aussi citer, consiste dans la recherche de synergies fortes au sein du groupe, parmi toute notre diversité de marques, de présences géographiques, de métiers, de manière à accroître notre potentiel de projection, sur tous nos nouveaux territoires de conquête.

Est-ce à dire par exemple, de construire des bateaux à moteur issus des gammes Bénéteau et Jeanneau dans votre usine américaine Rec Boats ?

Hervé Gastinel - Rec Boats est une acquisition très prometteuse pour nous, qui nous a permis de rentrer sur un marché très riche, avec une belle gammes d'unités à moteur situées autour des 30 pieds, aux Etats-Unis, mais aussi un outil industriel flexible et un très vaste réseau de distribution. Dans ce domaine, nous avons des synergies intéressantes à développer aussi bien sur le plan industriel que sur le plan commercial. 

Quel est le message que vous voulez faire passer aujourd'hui aux collaborateurs du Groupe Bénéteau, qui vous découvrent jour après jour, mais aussi à vos distributeurs et à vos clients ?

Hervé Gastinel - Un très grand enthousiasme de rejoindre ce groupe, riche de ses équipes, de ses savoir-faire, de son outil industriel, de ses gammes produit et qui est extrêmement bien configuré pour rebondir au moment où la reprise semble vouloir s'amorcer. Je voudrais aussi partager ma volonté de valoriser l'incroyable savoir-faire des collaborateurs du groupe. C'est à nous collectivement d'exprimer au mieux toute cette expérience cumulée, afin de donner aux clients, quels qu'ils soient et quel que soit le segment concerné, l'envie et le désir de choisir un produit développé par notre groupe. 


=> toute l'actualité du Cannes Yachting Festival 
 

Partager cet article

Commenter cet article

ferdi 24/04/2016 19:44

Coucou, article intéressant