ActuNautique.com

Transat Jacques Vabre - départ sans vent, au ralenti...

Transat Jacques Vabre - départ sans vent, au ralenti...

Chaîne d'information Courses au Large & Régates - A 13h30, les 42 participants de la Transat Jacques Vabre ont franchi la ligne de départ... au ralenti, pour 10 000 kms de course au large, en direction d'Itajai, au Brésil !

Autant le dire, le départ de la Transat Jacques Vabre 2015 se sera fait remarquer par une absence de vent notable, qui a fait partir les Formule 1 de la mer, au ralenti !!

La brise de secteur Est a en effet fait des siennes au moment du coup de canon de 13h30 sensé lâcher les fauves, qui n’a pas dépassé les trois nœuds en oscillant du Sud à l’Est pour revenir au Nord-Est…

Des conditions molles, qui n'ont pas facilité le départ des 42 bateaux participant, avec le peu d'espace finalement libre sur le plan d'eau et le grand nombre de bateaux spectateurs. En bref, la ligne de départ est vite devenue une nasse d'où l'enjeu était de parvenir à s'extraire en bonne position, en sachant profiter du moindre souffle de vent !

A ce jeu, c’est le tandem Fabrice Amédéo et Éric Péron qui a tiré son épingle du jeu, le monocoque Imoca Newrest-Matmut réussissant à franchir la ligne de départ quelques secondes après le coup de canon et à trouver la risée salvatrice pour décrocher du pack.

Les voiles pendantes, la barre dans le coin pour tenter de contrôler une machine quasiment à l’arrêt, des manœuvres pour accrocher un filet d’air aussi instable qu’éphémère, les premiers milles ont été laborieux pour tous et ce n’est que vers 14h30 que la baie de Seine a profité d’un vent léger plutôt de secteur Nord…

Il a donc fallu tirer des bords pour atteindre la première marque du parcours côtier préliminaire, devant Antifer et à 15h, les leaders avaient encore de la route à faire avant de piquer vers Étretat ! La sortie de Manche s’annonce donc plus lente que prévue car la brise ne va réellement s’établir qu’en milieu de nuit.

Un retard au démarrage qui devrait sans doute contribuer à modifier les trajectoires prévues pour négocier la dépression atlantique…

Partager cet article

Commenter cet article

fabrice 25/10/2015 20:26

Bonne chance au concurrents et bon vent