ActuNautique.com

Un trimaran géant chavire dans la Transat Jacques Vabre

Un trimaran géant chavire dans la Transat Jacques Vabre

Chaîne d'information Courses au Large & Régates - Nuit très difficile sur la Transat Jacques Vabre avec le chavirage de Prince de Bretagne, le déroutage de Team Concise et des problèmes à bord de Safran...

Mauvaise nouvelle pour l'Ultime Prince de Bretagne. Alors qu’il évoluait à 140 milles au large de la Corogne et se préparait à passer le cap Finisterre en optant pour une route située à l’extérieur du Dispositif de Séparation de Trafic, le Maxi80 Prince de Bretagne a été victime d’un chavirage.

Ses deux skippers Lionel Lemonchois et Roland Jourdain sont sains et saufs. Ils sont parvenus à trouver refuge à l’intérieur du trimaran.

Ils n’ont pas demandé d’assistance et leur équipe technique met actuellement tout en œuvre pour organiser leur secours et celui de leur monture. Au moment de l’incident, le bateau progressait alors au près dans un vent sud-sud-ouest pour 20 à 25 nœuds avec rafales à 30 nœuds. 

Ce chavirage est un gros coup dur pour Lionel Lemonchois qui avait déjà chaviré il y a un peu plus d'un an en Atlantique sud, sur son Maxi80 Prince de Bretagne, dans sa tentative de battre le record de la traversée entre Lorient et l'Ile Maurice.

4 multicoques géants de la classe Ultime ont pris part à la Transat Jacques Vabre 2015 : ctual, Macif, Prince de Bretagne et Sodebo Ultim'.

Le Maxi80 Prince de Bretagne a été mis à l'eau en 2007 construit au chantier Multiplast, il est signé VPLP-Verdier.

Partager cet article

Commenter cet article