ActuNautique.com

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

Le bateau de James Bond dans Vivre et Laisser Mourir : un Glastron GT 150 (groupe Bénéteau)

Le bateau de James Bond dans Vivre et Laisser Mourir : un Glastron GT 150 (groupe Bénéteau)

Nautisme - A l'occasion de la sortie de Spectre, le 24° opus de la série des James Bond, ActuNautique est parti en mission pour vous dénicher les bateaux les plus emblématiques pilotés par 007, le plus célèbre agent de sa gracieuse Majesté ! 

Un bon James Bond, c'est forcément un méchant vraiment méchant, en veste à col Mao avec un chat persan, toute une myriade de jolies filles déclamant des "Oh James" à qui mieux mieux, du Bollinger millésimé, des gadgets tous plus étonnants les uns que les autres (voire loufoques), des poursuite en ski, en auto, en avion... mais aussi en bateau... forcément !!

ActuNautique a sélectionné 5 bateaux parmi les plus emblématiques utilisés par James Bond lors de ses différentes aventure et vous en propose un classement totalement... subjectif !

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

1 - VIVRE ET LAISSER MOURIR 1974
GLASTRON GT 150

En première position de notre classement des bateaux de James Bond, celui utilisé dans Vivre et laisser mourir (Live and Let Die), le 8° opus de la série des James Bond, sorti en 1973 et dans lequel Roger Moore y incarne James Bond pour la toute première fois.

Trois agents du MI6 sont assassinés dans des circonstances mystérieuses alors qu'ils enquêtaient sur le Dr. Kananga, le dictateur d'une petite île caribéenne, San Monique. James Bond est envoyé par M à New York, où Kananga est en visite actuelle à l'ONU... 

Vivre et laisser mourir est l'occasion d'une course poursuite en bateau assez hallucinante en Louisiane, au cours de laquelle James Bond réalise un saut de près de 36m à bord d'un Glastron GT 150, motorisé par un moteur Evinrude de 135hp !

Pour la petite histoire, le saut sera réalisé près d'une centaine de fois afin de capturer les images les plus saisissantes (deux rails ayant été fixés sur la carène pour faciliter le décollage...), et le chantier Glastron vendit près de 26 bateaux à la production, dont 9 GT 150, des bateaux alors construits à Austin, au Texas.

Glastron, une filiale du groupe français Bénéteau, est depuis lors devenue une marque assez emblématique de la série puisque James Bond en utilisera un dans Moonraker et un autre dans Dangeureusement vôtre...

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

 2 - LE MONDE NE SUFFIT PAS 1999
Q BOAT

En seconde position de notre classement des bateaux de James bond, celui utilisé dans Le monde ne suffit pas (The World Is Not Enough), le 19e opus de la série des films de James Bond dans lequel Pierce Brosnan y incarne 007 pour la troisième fois.

Après l'enlèvement de la fille du magnat du pétrole Robert King, celui-ci se confie au MI6. M, chef du MI6 et amie de Robert lui déconseille de donner la rançon demandée par les terroristes. Finalement, sa fille Elektra parvient à échapper à ses geôliers en les séduisant. A Bilbao, James Bond récupère l'argent de King et lors de sa remise à son propriétaire, dans les locaux du MI6, ce dernier est tué par une violente explosion. Bond et M survivent, mais une femme dans un bateau sur la Tamise essaie de tuer 007. Ce dernier monte à bord du Q Boat et la poursuit... 

Le Q Boat au design très particulier affiche une vitesse de près de 130 km/h et utilise une technique de propulsion jet qui lui permet de se déplacer sur à peine 20 cms d'eau ! Son moteur est un V8 Chevrolet de 350cv...

Côté équipements, le Q Boat ne fait pas dans la demi-mesure, avec 4 Lanceurs de grenades, 2 torpilles téléguidées, 2 Mitrailleuses centrales, un système de pistage GPS,  Cockpit renforcé et la possibilité de plonger en eau peu profonde.

Pour la petite histoire, 15 bateaux furent construits, et la séquence de la cascade nécessita d'ajoindre deux réacteurs de poussée à l'azote afin de pouvoir faire tourner le bateau à 360° et le faire passer au-dessus du Sunseeker de la méchante...

Des 15 unités construites, 7 seront détruites durant le tournage ! 

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

3 - CASINO ROYALE
SPIRIT YACHTS 54

En troisième position de notre classement des bateaux de James Bond, le voilier de Casino Royale, le 21e opus de la série des James Bond et le premier dans lequel Daniel Craig tient le rôle de 007 succédant à Pierce Brosnan.

James Bond vient d'obtenir le statut d'agent 00 au sein du MI6.

Après une mission au cours de laquelle il détruit une ambassade à Madagascar, il est envoyé en vacances où il décide de poursuivre sa mission contre des agents travaillant pour Le Chiffre, le banquier des terroristes internationaux... Bond traque celui-ci jusqu'au Monténégro et y mènera sa première mission, qu'il réussira au prix d'importants sacrifices.

Et notamment la perte de Vesper, employée du groupe d'action financière qui a financé la partie de poker historique dont Bond est sorti victorieux face au Chiffre, avant d'être kidnappé par ce dernier, amer d'avoir autant perdu... 

Torturé, il est libéré et, après une longue convalescence, il démissionne et part pour Venise avec Vesper, à bord d'un magnifique Icon 54, un sailyacht de 54 pieds, entièrement construit à la main en Grande-Bretagne, dans le Suffolk, et baptisé "Spirit".

Faisant la part belle aux bois précieux et aux cuivres, cet Icon 54 a été, pour la petite histoire, le premier voilier à naviguer dans le Grand Canal depuis près de 300 ans, à l'occasion de Casino Royale.

Il a d'ailleurs dû être démâté puis remâté afin de passer sous un pont pour les scènes emblématiques du film.

Que ne ferait-on pas pour une belle prise, n'est-ce pas James ?

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

4 - BONS BAISERS DE RUSSIE 1963
Fairey Huntress

En quatrième position, le bateau de Bons baisers de Russie (From Russia with Love), le second opus de James Bond avec bien entendu l'incontournable Sean Connery dans le rôle titre !

En pleine guerre froide, un joyau technologique soviétique est dérobé par le Spectre, l'organisation criminelle dont le Dr. Julius No faisait notamment partie. Le MI6 décide de récupérer ce trésor et confie cette mission à Bond, en ignorant toutefois que cette affaire cache une mise en scène du Spectre destinée à piéger 007 en misant sur son point faible : les femmes (pas les bateaux si vous suivez bien !!!)..

Pour échapper à ses poursuivants, Bond accompagné de la charmante Tatiana, agente russe avec laquelle il collabore, emprunte, sur un ponton perdu de la côte turque, un canot à moteur... britannique of course, puisque de marque Fairey Huntress !

Ce constructeur né dans les années 40 se développa jusqu'aux années 70 ou, appartenant à une groupe aéronautique plus important, il dut faire face en 1975 à la faillite de ce dernier. 

La société fut alors nationalisée, à l'instar de la BMC dans l'automobile, et absorba au fil des ans bon nombre de chantiers britanniques comme Cheverton Workboats, Brooke Marine et devint alors Fairey Marinteknik, plus connue sous la dénomination de Fairey Allday. La société s'orienta sa prodction vers celle de bateaux de servitude en particulier des canots de sauvetage et fut rachetée par le groupe de défense Babcok (sous-marins nucléaires notamment) en 2000.

Lors du tournage de Bons Baisers de Russie, les canots utilisés furent particulièrement rétifs, calant sans cesse  car les assistants de plateau avaient déversé du kérosène dans les réservoirs d'essence !! Tatiana quant à elle (Daniela Bianchi) souffrait d'un affreux mal de mer si bien que 13 heures de tournage aboutissaient à... 30 secondes d'images utilisables...

Devant la tournure que prenaient les choses, le réalisateur Terence Young décida de quitter Pendik pour tourner la fin de course-poursuite quelques semaines plus tard au large de l'Ecosse !! 

VIDEO - James Bond, le TOP 5 des bateaux de l'agent 007

5 - MOORAKER 1979
Gondole Aéroglisseur

En cinquième position de notre classement des bateaux de James Bond, celui utilisé dans Moonraker, le onzième opus de la série des films de James Bond, dans lequel Roger Moore interprète 007 pour la quatrième fois ! 

James Bond enquête sur la disparition d'une navette spatiale américaine, « Moonraker », confiée au gouvernement britannique. Il se rend pour cela chez le constructeur de ladite navette, le très inquiétant Sir Hugo Drax (Michaël Lonsdale). Il y fait la rencontre de la charmante Holly Goodhead (dévorée par des chiens...) et découvre que Drax est en fait le responsable de la disparition de la navette....

De passage à Venise, lieu emblématique de la série, James Bond s'offre un tour de gondole fort différente de celle utilisée dans Bons Baisers de Russiepuisque dans Moonraker, la gondole devient... aéroglisseur !!

Un aéroglisseur bien utile pour échapper à l’attaque d’un canot mortuaire dont le cercueil abrite un lanceur de couteur un peu retors, puis à celle d’un runabout piloté par deux assassins plaisanciers !

Pour la petite histoire, la transformation de la gondole en aéroglisseur ne fut pas simple et la scène nécessita d'être tournée 5 fois, Roger Moore étant à chaque fois éjecté à l'eau !!

On frôle le grandguignolesque mais c'est aussi pour celà qu'on l'aime bien Jaaames !!......

Partager cet article

Commenter cet article