ActuNautique.com

Une taxe sur l'éolien offshore pour les Sauveteurs en Mer SNSM... et beaucoup de questions

Une taxe sur l'éolien offshore pour les Sauveteurs en Mer SNSM... et beaucoup de questions

Nautisme & Yachting - A l'occasion des Assises de l'Économie de la Mer, l'Etat a confirmé augmenter son soutien financier annuel à l'association reconnue d'utilité publique des Sauveteurs en Mer SNSM, confrontée aux baisses des aides de certaines collectivités territoriales.

Les Assises de l'Economie et de la Mer, qui avaient lieu les 3 et 4 octobre à Marseille ont été l'occasion pour Alain Vidalies, le Secrétaire d'État aux Transports et à la Mer, d'annoncer que la subvention annuelle de l'État à la SNSM, qui s'élève actuellement à 2,1 millions d'euros, serait augmentée de 1,4 million pour l'année 2016, portant ainsi la contribution de l'Etat à hauteur de 14% du budget de l'association.

Le Secrétaire d'Etat a également tenu à préciser que ce financement serait pérennisé au travers de la mise en œuvre de la «taxe sur les éoliennes en mer» qui sera versée progressivement à l'horizon 2020 par les opérateurs.

Décryptage - Cet engagement est clairement en retrait par rapport aux décisions du dernier comité interministériel de la mer (Cimer). Celui-ci évoquait en effet une pérennisation de ce financement dès 2016.

La queston se pose donc pour les exercices allant de 2017 à 2020 ou chaque année, la SNSM sera en situation précaire et ne saura sur quel pied danser pour financer, tant la formation de ses 7000 bénévoles que l'acquisition de vedettes et canots de sauvetage.

Une situation en grande partie due au retrait du soutien financier de certaines collectivités territoriales, argant que face à la baisse des dotations de l'Etat, c'est désormais à ce dernier de financer le sauvetage en mer...

Quand la Décentralisation débouche sur une... Recentralisation !

ils font la Hune de l'actualité....

Bénéteau  Jeanneau  Mercury  Boston-Whaler  RM Fora Marine
AGL Marine  Targa  Bayliner  Quicksilver

Partager cet article

Commenter cet article